Footofeminin.fr : le football au féminin

Equipe de France

Equipe de France A - Mexique-France 0-5

Mercredi 17 juin 2015 à 22h00

Ottawa (Lansdowne Stadium)

Coupe du Monde 2015

Mexique - France : 0-5 (0-4)

Spectateurs : 21562

Temps nuageux - Terrain synthétique

Arbitre : Sachiko Yamagishi (JAP) assisté de Naomi Teshigori (JAP) et Fang Yan (CHN). 4e arbitre : Qin Liang (CHN)

Buts France : Marie-Laure Delie 1', Jennifer Ruiz 9' csc, Eugénie Le Sommer 13', 36', Amandine Henry 80'

Avertissements : Valeria Miranda 62', Veronica Perez 87' pour Mexique

Mexique : 1-Cecilia Santiago, 2-Kenti Robles, 4-Alina Garciamendez, 13-Greta Espinoza, 5-Valeria Miranda, 7-Nayeli Rangel © (3-Christina Murillo 83'), 6-Jennifer Ruiz, 10-Stephany Mayor (14-Arianna Romero 46'), 11-Monica Ocampo, 9-Charlyn Corral (19-Renae Cuellar 46'), 17-Veronica Perez, Entr.: Leonardo Cuellar

Non utilisées : 12-Pamela Tajonar, 23-Emily Alvarado, 8-Teresa Noyola, 15-Bianca Sierra, 16-Monica Alvarado, 18-Amanda Perez, 20-Maria Sanchez, 21-Ariana Calderon, 22-Fabiola Ibarra

France : 16-Sarah Bouhaddi, 8-Jessica Houara d'Hommeaux, 4-Laura Georges, 2-Wendie Renard ©, 3-Laure Boulleau (5-Sabrina Delannoy 78'), 12-Elodie Thomis, 6-Amandine Henry, 10-Camille Abily (15-Elise Bussaglia 70'), 22-Amel Majri, 18-Marie-Laure Delie, 9-Eugénie Le Sommer (17-Gaëtane Thiney 63'), Entr.: Philippe Bergerôo

Non utilisées : 1-Céline Deville, 21-Méline Gérard, 7-Kenza Dali, 11-Claire Lavogez, 13-Kadidiatou Diani, 14-Louisa Necib-Cadamuro, 19-Griedge Mbock Bathy Nka, 20-Annaig Butel, 23-Kheira Hamraoui

0-1 (Delie 1') : Débordement et centre d'Élodie Thomis. Marie-Laure Delie profite d'un cafouillae entre Alina Garciamendez et Cecilia Santiago pour pousser le ballon au fond de la tête.

0-2 (Ruiz 9') : Corner de Camille Abily poussé dans ses propres filets par Jennifer Ruiz sous la pression de Wendie Renard.

0-3 (Le Sommer 13') : Belle action collective qui aboutit à un débordement d'Élodie Thomis dont le centre est coupé au premier poteau par Eugénie Le Sommer.

0-4 (Le Sommer 36') : Coup-franc d'Amel Majri difficilement repoussé par Cecilia Santiago. Marie-Laure Delie est l'affût et son tir est dévié par Eugénie Le Sommer.

0-5 (Henry 80') : Amel Majri remet à Amandine Henry dans l'axe à 30m qui frappe en pleine lucarne.

Résumé

La France termine en tête après un match plein (5-0)

Les Bleues avaient annoncé une remise en question, chaque joueuse ayant sa part de responsabilité. Il semble que la défaite face à la Colombie ait eu des effets bénéfiques. La France s'est rassurée, le Mexique en a fait les frais.

Pour ce troisième rendez-vous, c'est un troisième onze différent qui était aligné. Philippe Bergerôo apportait quatre changements par rapport à l'équipe qui avait perdu face à la Colombie (0-2). Thiney, Bussaglia, Dali et Nécib étaient remplacées respectivement par Delie, Henry, Thomis et Majri.

Au changement, la pelouse d'Ottawa moins rapide que celle de Moncton. Les bénévoles d'Ottawa avaient cependant pris soin d'arroser le terrain synthétique afin d'accélérer la circulation du ballon. Pour y parvenir, les gros moyens avaient été sorti avec une lance à incendie !

Est-ce cela qui a permis aux Bleues de marquer rapidement, après 33 secondes, ou bien l'envie d'éteindre le feu après la défaite face à la Colombie, toujours est-il que les voyants sont rapidement passés au vert. Car après treize minutes, le score était déjà de 3-0 !

Trente-trois secondes pour Delie

Le coup d'envoi était à peine donné par les Mexicaines qu'elles perdaient le ballon en touche. Un action à l'image d'un collectif retrouvé allait être à l'origine du premier but. D'une remise en touche de Boulleau côté gauche, le ballon passait dans les pieds de toutes les défenseures avant de trouver Henry et de lancer Thomis.

Une accélaration côté droit et un centre au premier poteau plus tard, Delie profitait dans les 6 m d'une mésentente entre Garciamendez et sa gardienne pour reprendre de la tête (0-1, 1'). Pleines de bonnes intentions, les Bleues continuaient à percuter.

Sur le premier corner tricolore frappé par Abily, Renard venait au duel avec Ruiz aux 6 m. C'est la Mexicaine qui déviait de la cuisse droite contre son camp sous la pression de la capitaine des Bleues (0-2, 9').

4-0 à la pause

Les Françaises ne s'arrêtaient pas en si bon chemin. Abily avec un jeu retrouvé, servait Thomis à droite qui éliminait Miranda avant de centrer pour Le Sommer aux 6 m au premier poteau qui du bout du pied droit devançait la gardienne pour couper la trajectoire (0-3, 13'). Les Mexicaines n'allaient sortir qu'à deux reprises de leur camp pour venir se rapprocher des cages de Bouhaddi. La gardienne rassurait sa défense sur deux prises de balle aériennes.

Le quatrième but survenait sur une erreur de la gardienne mexicaine. Sur un coup franc à 30 m de Majri, Renard était sur la trajectoire à 10 m du but, mais ne touchait pas le ballon. Elle gênait cependant la gardienne restée aux 6 m qui ait le ballon sur Delie à 6 m qui reprenait de volée du droit. Le Sommer sur la trajectoire déviait le ballon au premier poteau (0-4, 36').

Le chef d'œuvre d'Henry

La seconde période ne reprenait pas sur le même rythme. Les Bleues restaient sereines et maîtres du jeu mais les actions manquaient de tranchant. Il fallait un ballon sur la barre transversale sur un centre de Thomis (65e) pour réveiller le public avant que Thiney entrée en jeu quelques instants plus tôt ne déclenche une frappe dangereuse mais non cadrée (67e). L'effectif tournait côté français avec l'entrée de Bussaglia à la place d'Abily (70e) avant que Boulleau, touchée au genou droit, ne cède sa place à Delannoy (78e).

Comme en 2011 lors du match amical à Fort-de-France, la France achevait la rencontre par une victoire 5 à 0. Un but qui concluait magnifiquement cette réaction tricolore. Servie par Thiney à sa droite, Henry récupérait le ballon à près de 30 mètres dans l'axe, et décochait une frappe lourde du droit qui venait ôter la toile d'araignée de la lucarne gauche de Santiago (0-5, 80'). Un but qui récompensait tout l'abattage de la n°6 tricolore.

Fortes de succès, les Bleues prennent la tête du groupe après la défaite de la Colombie face à l'Angleterre (0-2). Si le tableau peut apparaître compliqué, il permettra en tout cas aux Françaises de s'installer à Montréal pour plusieurs matchs consécutifs.

Réactions

Leonardo Cuellar, sélectionneur du Mexique

"Notre équipe était très jeune et la pression au Mexique était immense. Encaisser un but dès la première minute a rendu notre tâche compliquée et la France est très forte : elle l'a montré aujourd'hui et poursuit donc l'aventure. Nous savions que ce serait difficile pour nous de gagner face à la France, mais en plus, nous avons donné le bâton pour nous faire battre avec ce but d'entrée de jeu. Nous pensions pouvoir aller plus loin et nous savions qu'il fallait trouver le moyen d'atteindre notre objectif, qui était une qualification pour les huitièmes de finale, et nous n'y sommes pas parvenus. Nous n'avons aucune excuse."

Philippe Bergerôo, sélectionneur de la France

"Quand on gagne 5-0, l'entraîneur est toujours content. Les filles ont rendu le match facile, on avait travaillé tactiquement pour aller les chercher haut, gêner leur relance. On va essayer de récupérer et d'analyser ce match, mais on sait qu'on a très bien joué. On ne peut pas gagner tous les matches, ce n'est pas toujours facile, mais il faut toujours garder confiance en son équipe et protéger le groupe. Au tirage au sort, j'avais dit que c'était un groupe difficile, qu'il ne fallait pas le prendre à la légère, et on s'est mis en grosse difficulté en perdant contre la Colombie. On est sortis du groupe, ce qui était le premier objectif, on respire un peu."

Equipe de France

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr