Equipe de France

Equipe de France A - France-Angleterre 0-0

Mercredi 09 mars 2016 à 23h00

Boca Raton (FAU Stadium)

2016 SheBelieves Cup

France - Angleterre : 0-0 (0-0)

Spectateurs : 5000

Temps chaud et légèrement venteux - Terrain en mauvais état

Arbitre : Gillian Martindale (Barbade) assisté de Stacy-Ann Greyson (Jamaïque) et Princess Brown (Jamaïque). 4e arbitre : Cardella Samuels (Jamaïque)

Aucun avertissement

France : 21-Méline Gérard, 8-Jessica Houara d'Hommeaux, 5-Sabrina Delannoy ©, 4-Laura Georges (19-Griedge Mbock Bathy Nka 77'), 22-Amel Majri, 12-Élodie Thomis, 23-Kheira Hamraoui, 10-Camille Abily (15-Élise Bussaglia 77'), 11-Claire Lavogez (6-Viviane Asseyi 86'), 14-Louisa Necib-Cadamuro (9-Eugénie Le Sommer 59'), 18-Marie-Laure Delie, Entr.: Philippe Bergerôo

Non utilisées : 1-Laëtitia Philippe, 16-Sarah Bouhaddi, 2-Kelly Gadéa, 3-Marion Torrent, 7-Charlotte Bilbault, 13-Marie-Charlotte Léger, 17-Aurélie Kaci, 20-Kadidiatou Diani

Angleterre : 1-Karen Bardsley, 12-Alex Scott (2-Lucy Bronze 69'), 5-Steph Houghton ©, 15-Casey Stoney, 14-Claire Rafferty, 4-Fara Williams, 7-Jordan Nobbs, 17-Katie Chapman, 11-Demi Stokes (10-Karen Carney 71'), 8-Jill Scott, 19-Toni Duggan (20-Eniola Aluko 56'), Entr.: Mark Sampson

Non utilisées : 3-Alex Greenwood, 6-Gilly Flaherty, 9-Jodie Taylor, 13-Siobhan Chamberlain, 16-Laura Bassett, 18-Izzy Christiansen, 21-Carly Telford, 22-Francesca Kirby, 23-Gemma Davison

Résumé

L'attaque est encore restée muette

La France a terminé la SheBelieves Cup sur un match nul ennuyeux (0-0) face à l'Angleterre et termine à la dernière place de ce tournoi quadrangulaire sans avoir marqué le moindre but.

Trois matchs consécutifs sans marquer de but, les Bleues n'avaient connu cela qu'à trois reprises dans leur passé. La dernière fois, c'était entre mars et avril 1999 face au Japon (0-1) et les Pays-Bas (0-1, 0-0). L'histoire s'est reproduite dix-sept ans plus tard après les défaites face à l'Allemagne (0-1), les Etats-Unis (0-1) et ce dernier match nul et vierge contre l'Angleterre.

Pour cette rencontre, Gérard était alignée pour garder le but tricolore et la défense centrale modifiée avec Georges et Delannoy. Delie était de nouveau à la pointe de l'attaque, alors que Lavogez était privilégiée à Le Sommer. Sur un terrain indigne, les Tricolores affichaient quelques prétentions dans les premières minutes avec Thomis bien servie par Abily qui mais ouvrait trop son pied droit (7e). Cinq minutes plus tard, c'est Houara d'Hommeaux qui permettait de nouveau à Thomis de se retrouver en position de frappe. Une tentative cadrée mais bloquée par Bardsley (12e). Delie était également en situation mais son tir était trop écrasé (21e).

La France manquait encore une fois de réussite surtout que les Anglaises ne semblaient pas plus en jambes pour se montrer dangereuses. La plus belle (la seule) opportunité de trouver la faille était à mettre au crédit de Lavogez qui réalisait un retourné sur un ballon de Necib repoussé par Houghton. La Lyonnaise réussissait le geste parfait...sauf que le ballon allait s'écraser sur la transversale (29e).

Lavogez a touché du bois

Il était dit que les Bleues n'allaient pas encore renouer avec le chemin des filets. Gérard veillait heureusement dans le but pour éviter que les Anglaises n'en profitent. Elles avaient d'ailleurs un sursaut avant la pause avec Stokes lancée par Jill Scott qui percutait à gauche mais frappait en bout de course sur la gardienne tricolore bien sortie (41e). Elle devait d'ailleurs rester vigilante pour jaillir devant Duggan (45e).

La seconde période allait être soporifique avec deux équipes qui semblaient éprouvées par ce troisième match en six jours. Les Anglaises gardaient le ballon à leur compte mais il n'y avait pas grand chose à retenir des 45 autres minutes si ce n'est le peu d'actions. Seule Chapman récupérait un ballon perdu par Hamraoui pour tenter sa chance de 18 m mais sans trouver le cadre (57e), alors que Le Sommer après son entrée avait l'occasion de frapper à deux reprises (69e, 88e).

Le tournoi s'achève donc pour ces deux équipes sur un match nul et vierge (0-0) peu reluisant. Les soucis offensifs des Bleues ne sont pas réglées. À cinq mois des Jeux Olympiques, la situation n'est pas à l'enthousiasme. Le prochain rassemblement arrive vite puisque dès le mois d'avril les Bleues seront en Roumanie avant de recevoir l'Ukraine (8 avril), à Valenciennes (11 avril).