Footofeminin.fr : le football au féminin

Moins de 19 ans

Equipe de France des moins de 19 ans - France-Espagne 2-1

Dimanche 31 juillet 2016 à 19h00

Senec (National Training Centre)

Euro 2016 U19

Phase finale - Finale

France - Espagne : 2-1 (1-0)

Spectateurs : 1024

Temps orageux, devenu fortement pluvieux - Terrain bon puis gorgé d'eau

Arbitre : Eszter Urban (HON) assisté de Lisa Rashid (ANG) et Maryna Striletska (UKR). 4e arbitre : Ivana Projkovska (MCD)

Buts France : Onema Grace Geyoro 36', Marie Antoinette Katoto 66'

But Espagne : Lucía García Cordoba 84'

Avertissement : Delphine Cascarino 54' pour France

France : 1-Mylène Chavas, 2-Héloïse Mansuy, 4-Hawa Cissoko, 5-Estelle Cascarino, 3-Théa Greboval ©, 7-Delphine Cascarino, 8-Laura Condon, 10-Onema Grace Geyoro, 11-Perle Morroni, 9-Clara Matéo, 18-Marie Antoinette Katoto (6-Cathy Couturier 84'), Entr.: Gilles Eyquem

Non utilisées : 16-Jade Lebastard, 12-Pauline Dechilly, 14-Elise Legrout, 15-Julie Thibaud, 17-Anna Clerac, 19-Louise Fleury

Espagne : 13-Amaia Peña De Las Heras, 6-Nuria Garrote Camunez, 5-Marta Cazalla Garcia (12-María Bores Vázquez 87'), 11-Carmen Menayo Montero, 3-Beatriz Beltrán, 4-Aitana Bonmati (17-Lucía García Cordoba 46'), 8-Patricia Guijarro Gutiérrez, 14-Sandra Hernández Rodriguez, 16-Maite Oroz Areta (15-Maria Ángeles Carrión 69'), 7-Nahikari García Pérez ©, 10-Andrea Sánchez Falcon, Entr.: Pedro López

Non utilisées : 1-Yolanda Aguirre Gutiérrez, 2-Andrea Maddalen Sierra Larrauri, 9-Laura María Domínguez, 18-Laura María Pérez

1-0 (Geyoro 36') : Gréboval se bat et récupère un ballon aux 35 mètres dans l'axe, petite passe croisée dans le dos de la défense pour Geyoro, à gauche, qui ouvre le score son plat du pied droit

2-0 (Katoto 66') : Sur un ballon en profondeur, la gardienne espagnole Pena et sa partenaire Cazalla se heurtent sous la pression de Katoto. Excentrée à droite, elle prend le temps d'aller marquer de près en force du droit

2-1 (García Cordoba 84') : Couturier, à peine entrée en jeu, se fait surprendre au milieu. Lucia Garcia effectue une percée dans l'axe devant Cissoko, résiste à Greboval et se jette pour marquer du gauche

Résumé

Les Bleuettes sur le toit de l'Europe

Au terme d'une finale marquée par une interruption de plus de deux heures, les Bleuettes qui menaient 2-0 grâce à Geyoro (36e) et Katoto (66e), ont ensuite souffert en fin de match pour s'imposer (2-1)

Pour cette finale face à l'Espagne, Gilles Eyquem utilisait le système semblait le plus stable et le plus équilibré au cours de ce tournoi avec un 4-4-2 classique qui avait bien marché en deuxième mi-temps contre la Suisse (3-1). Mais d'entrée l'Espagne se mettait en évidence avec un centre bien dégagé par Cissoko qui revenait aux 25 mètres vers Bonmati qui envoyait un missile sur la barre de Chavas (4e). Les deux équipes se cherchaient et se jaugeaient mettant la pression à partir de la ligne médiane et défendant avec des blocs bien compacts. La deuxième occasion du match était encore espagnole avec un coup franc de Oroz bien capté par Chavas (10e). Côté français, Delphine Cascarino bien lancée sur son aile droite était fauchée par sa vis-à-vis, et obtenait un coup franc que Gréboval envoyait au-dessus du but. Katoto obtenait ensuite le premier corner du match qui ne donnait rien (16e) et c'est à ce moment-là que la pluie allait commencer à tomber très fort et que le vent se levait. L'Espagne prenait la possession du ballon avec le vent favorable. À partir de ce moment, la France n'opérait plus qu'en contre et avait beaucoup de mal à ressortir le ballon. Oroz voyait son coup franc bien capté par Chavas qui était sortie avec autorité (17e).

Geyoro contre le cours du jeu

L'Espagne continuait à se créer des occasions avec Sanchez qui débordait sur l'aile gauche et centrait pour Guijarro qui ne cadrait pas (27e). Sur l'un de ses rares contres la France était finalement proche d'ouvrir le score avec Matéo qui récupérait le ballon dans l'axe au milieu de terrain. Elle lançait Delphine Cascarino sur l'aile qui centrait au deuxième poteau vers Morroni qui ne pouvait qu'effleurer le ballon (28e). À la 35e minute, l'Espagne avait la plus grosse occasion de but de la première mi-temps avec Bonmati qui décalait superbement Sanchez, seule à quinze mètres du but qui n'arrivait pas à frapper le ballon correctement en un contre un. Une grosse alerte pour les Bleuettes qui ouvraient le score, contre le cours du jeu dans la minute suivante. Gréboval se battait et récupérait un ballon aux 35 mètres dans l'axe, un petit ballon croisé dans le dos de la défense pour Geyoro, à gauche, qui ouvrait le score du plat du pied droit (1-0, 36'). Les conditions de jeu empiraient avec de plus en plus de difficulté pour jouer au football. L'arbitre sifflait la mi-temps sur le score de 1-0 pour les Bleuettes, une mi-temps qui allait s'éterniser.

Penalty manqué pour l'Espagne

Alors que les bénévoles tentaient par tous les moyens de désengorger une pelouse gorgée d'eau, l'attente allait s'éterniser. Aucun report officiel n'était annoncé, et l'on s'interrogeait sur la suite à donner aux événéments. Finalement après deux heures d'arrêt, l'arbitre annonçait la reprise du match.

Le match reprenait donc sur un terrain où les couloirs étaient impraticables. D.Cascarino peinait à pouvoir jouer sur son côté et cela nuisait au déroulement de cette rencontre. Les Espagnoles allaient en souffrir mais obtenait un penalty généreux pour une faute peu évident d'Estelle Cascarino sur Nahikari Garcia (52e). La capitaine espagnole le frappait sur la droite de Chavas qui choisissait le bon côté et du bout des doigts envoyait le ballon sur le poteau avant de s'en saisir (53e). La pluie ne s'arrêtait pas dans un match devenu interminable.

Katoto inscrit son 6e but du tournoi

Mais après Katoto allait donner de l'air à son équipe, et au passage s'offrir le titre de meilleure buteuse du tournoi en inscrivant le deuxième but (2-0, 66'). Sur un ballon en profondeur, la gardienne espagnole Pena et sa partenaire Cazalla se gênaient devant la pression de Katoto. Excentrée à droite, elle prenait le temps d'aller marquer de près en force du droit. Un but inscrit avec l'aide d'un terrain rendu très glissant par la forte pluie et surlequel Katoto s'est montrée la plus rusée.

L'Espagne revient dans la partie

N'ayant plus le choix, l'Espagne se montrait plus pressante dans le dernier quart d'heure. Un centre de Beltran capté par Chavas rappelait qu'il fallait rester prudent (82e). Surtout que Couturier, à peine entrée en jeu, se faisait surprendre au milieu. Lucia Garcia effectuait une percée devant Cissoko, résistait à Greboval et se jetait pour marquer du gauche (2-1, 84'). Les Bleuettes repartaient de l'avant avec un débordement de Morroni qui centrait devant le but. Hernandez en voulant dégager, était proche de marquer dans son but, le ballon venant se fracasser sur la barre (89e).

Si l'on pouvait se dire que l'Espagne avait de la réussite sur cette action, cela ne se confirmait pas lorsqu'une frappe d'Hernandez repoussée par Chavas, arrivait dans les pieds de Nahikari Garcia. Seule à 2 m du but, la capitaine espagnole qui avait déjà raté le penalty, trouvait le moyen de manquer le cadre (90+2e) !

La victoire ne pouvait plus échapper aux Bleuettes. Après déjà trois titres dans cette catégorie (2003, 2010, 2013), la France étoffe son palmarès d'un quatrième trophée, le deuxième pour le sélectionneur Gilles Eyquem. Elles imitent ainsi que leurs homologues masculins, champions il y a une semaine face à l'Italie (4-0).

Moins de 19 ans

Données sur le foot au féminin

News

Footofeminin.fr : le football au féminin

Suivez toute l'actualité du football féminin en France et à l'étranger (D1 féminine, D2 féminine, Equipe de France, Bleues, sélections nationales, Coupe de France féminine, compétitions universitaires, scolaires, et toutes les statistiques et l'histoire du football féminin)

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr