Championnat de France de D2 2006-2007 - Groupe B

Championnat de France de D2 2006-2007 - Groupe B - 2e journée - Saint-Étienne-Bischheim 3-1

Dimanche 17 septembre 2006 à 13h00

Saint-Etienne (Stade Léon Nautin)

Saint-Étienne - Bischheim : 3-1 (2-1)

Arbitre : Samuel Rustem.

Buts pour Saint-Étienne : Amandine Soulard 18', Christel Cartannaz 33', Carole Granjon 91'

But pour Bischheim : Pauline Jaeck 45'

Aucun avertissement

Saint-Étienne : 1-Djeneba Bamba, 2-Aïssata Coulibaly, 3-Caroline Monchanin (14-Laurence Meslien 89'), 4-Noémie Nigon, 5-Astrid Chazal, 6-Karine Bataillard, 7-Carole Granjon ©, 8-Christel Cartannaz, 9-Marjorie Beal (13-Madeleine Ngono Mani 58'), 10-Safia Bengueddoudj (12-Chloé Morel 74'), 11-Amandine Soulard, Entr.: Pierre-Yves THOMAS

Bischheim : 1-Loanne Schneider, 2-Laetitia Hummel, 3-Julie Jost, 4-Pauline Jaeck, 5-Meriem Soltana (12-Audrey Lopez 68'), 6-Morgane Gaudin, 7-Émilie Saccenti (13-Iris Dischler 34'), 8-Noémie Hoehe, 9-Myriam Miehe, 10-Cynthia Duteil ©, 11-Julie Piccioli, Entr.: Céline FONTENAY

Non utilisées : 14-Céline Fontenay

1-0 Soulard (18') :

2-0 Cartannaz (33') :

2-1 Jaeck (45') :

3-1 Granjon (91') :

Résumé

Les Stéphanoises ont réussi une performance pas nécessairement évident en remportant deux matches consécutifs à domicile. Deux succès face aux formations alsaciennes. Saint-Etienne maîtrise le début de rencontre sans être clairement dangereux devant les buts de Schneider. Cependant à force de fatiguer la défense, cela va payer lorsque sur une frappe de 22 mètres de Granjon repoussée par Schneider, revient sur Soulard qui a bien suivi (1-0, 18'). Le deuxième but intervient un quart d'heure plus tard, sur un débordement de Beal qui centre en retrait pour Cartannaz dont le tir croisé du point de penalty termine au ras du poteau (2-0, 33'). Bischheim réagit bien en fin de période et réduit le score avant la pause sur un tir de Jaeck aux 18 m (2-1, 45'). Les Vertes repartent de l'avant à la reprise mais tardent à se mettre à l'abri malgré plusieurs occasions de Soulard. C'est finalement dans les derniers instants que Granjon d'une frappe de 25 mètres en lucarne assure un logique succès forézien.

Historique de l'opposition