Coupe de France 2019-2020

Coupe de France 2019-2020 - Demi finales - Bordeaux (D1)-PSG (D1) 1-2

Dimanche 02 août 2020 à 20h30

Libourne (Stade Jean-Antoine Moueix)

Bordeaux (D1) - PSG (D1) : 1-2 (1-0)

Spectateurs : 1814

Arbitre : Alexandra Collin assisté de Clothilde Brassart et Valérie Todeschini. 4e : Gabrielle Guillot.

But pour Bordeaux : Katja Snoeijs 23'

Buts pour PSG : Irene Paredes 55', Signe Bruun 84'

Avertissements : Charlotte Bilbault 49' pour Bordeaux, Luana 15', Grace Geyoro 30', Irene Paredes 45', Nadia Nadim 56' pour PSG

Bordeaux : 30-Romane Bruneau, 17-Ève Périsset (24-Marine Perea 90'), 4-Vanessa Gilles (13-Elena Linari 35'), 3-Julie Thibaud, 5-Estelle Cascarino, 10-Claire Lavogez, 6-Charlotte Bilbault ©, 14-Inès Jaurena, 15-Maëlle Garbino (19-Sophie Istillart 83'), 9-Khadija Shaw, 25-Katja Snoeijs, Entr.: Pedro Martinez Losa

Non utilisées : 1-Anna Moorhouse, 7-Ghoutia Karchouni, 11-Ouleymata Sarr, 23-Andréa Lardez

PSG : 16-Christiane Endler , 12-Ashley Lawrence, 14-Irene Paredes ©, 4-Paulina Dudek, 20-Perle Morroni, 8-Grace Geyoro, 6-Luana (13-Sara Däbritz 61'), 10-Nadia Nadim (7-Ramona Bachmann 69'), 23-Jordyn Huitema (21-Sandy Baltimore 69'), 9-Marie-Antoinette Katoto, 11-Kadidiatou Diani (22-Signe Bruun 78'), Entr.: Olivier Echouafni

Non utilisées : 1-Charlotte Voll, 15-Karina Sævik, 24-Formiga, 27-Léa Khelifi, 33-Jade Le Guilly

1-0 Snoeijs (23') : Sur une passe en retrait de Lawrence pour Paredes, Snoiejs intercepte couloir gauche à 40 m et part dans le couloir seule, avance face à Endler dans la surface qu'elle fixe avant de conclure du plat du pied gauche depuis l'angle des 5,5m en plaçant le ballon au ras du premier poteau.

1-1 Paredes (55') : Corner joué côté gauche par Nadim qui trouve la tête de Paredes à 10 m qui vient placer le ballon au ras du poteau gauche de Bruneau.

1-2 Bruun (84') : Baltimore à 25 m glisse le ballon pour Bruun qui s'avance dans la surface en contrôlant de l'extérieur du droit avant de conclure du pointu du droit à 8 m face à Bruneau.

Résumé

Le PSG réagit après la pause face à Bordeaux

Les Parisiennes ont rejoint les Lyonnaises en finale pour une cinquième opposition entre les deux équipes. Les Bordelaises avaient réussi à mener au score avant la pause mais ont reculé ensuite concédant deux buts.

L'entraîneur parisien annonçait un duel à 50-50, son homologue bordelais rêvait d'atteindre la finale avec son équipe. L'opposition a répondu aux attentes puisque si les Parisiennes étaient les premières dangereuses, elles ne concrétisaient pas cette domination. Au sein du trio d'attaque parisien, Nadim trouvait en retrait Katoto qui pouvait cependant trop son pied droit voyant le ballon finir juste à côté du montant gauche de Bruneau (5e). Cinq minutes après, un déboulé de Katoto à droite se concluait par un centre fort qui parvenait à Diani au second poteau. Là encore le ballon flirtait avec le montant (10e).

Passée cette entame, Bordeaux avait effectué des réglages pour ne plus se faire surprendre dans les couloirs. C'est par contre ce qui allait coûter aux Parisiennes. Sauf que Snoeijs était seule sur l'action, profitant de son opportunisme pour intercepter une passe en retrait de Lawrence vers Paredes avant de filer vers le but d'Endler. Avec plein de sang froid, elle fixait Endler pour placer le ballon du gauche au ras du montant (1-0, 23'). Bordeaux était mieux, les Parisiennes commettaient plusieurs fautes qui allaient leur coûter trois avertissements. Ce n'est par contre pas une mauvaise intention qui entraînait la sortie sur blessure de Gilles mais une mauvaise réception en retombant d'un duel (35e). L'occasion pour l'internationale italienne Linari de faire ses débuts avec le club girondin et d'intervenir parfaitement devant Katoto (42e). Jusqu'à la pause, Bordeaux tenait bon et Bruneau arrêtait un dernier tir de Diani (45+1e).

Bordeaux a mené avant de craquer

« On n'a pas fait notre travail, on était un peu stressé » relevait la capitaine parisienne. Mais la pause allait être salvatrice : « On s'est bougé aux vestiaires et cela a été mieux ». À peine, le jeu repris un coup franc de Nadim plein axe à 25 m alertait déjà des intentions en venant terminer sur le poteau avant un sauvetage de Linari (47e). Paris dominait, Bordeaux subissait et l'égalisation arrivait avec un corner de Nadim repris de la tête par Paredes (1-1, 55'). Une autre belle occasion arrivait dans la foulée avec Katoto et Diani qui combinaient pour finalement voir Geyoro frapper au dessus du cadre (57e). Les interventions défensives bordelaises se faisaient plus nombreuses pour tenir. L'une des rares opportunités des Girondines était au crédit de Garbino, décalée par Lavogez mais sa frappe passait au dessus (67e). La plus belle occasion restait en faveur de la Jamaïcaine Shaw avec une volée magnifique du droit qui venait frapper le poteau droit d'Endler battue (73e). 

Mais ces quelques minutes d'espoir étaient anéanties par l'apport des remplaçantes parisiennes. Baltimore trouvait Bruun qui ne manquait son face-à-face (1-2, 84'). Une dernière occasion parisienne voyait Paredes trouver de nouveau la barre sur un corner (90e). Bilbault à l'image de son équipe pouvait regretter les erreurs défensives en seconde période : « On a été cohérent en première mi-temps. On s'est laissé aller en deuxième mi-temps, on a reculé. On l'a payé cash sur le premier but où je ne suis pas au marquage. Le deuxième but, sur un exploit individuel où on n'est pas au marquage au début. On a encore beaucoup de travail. Le haut niveau se joue sur des détails. »

Le PSG devra se concentrer dès dimanche prochain sur la finale avant la Ligue des Champions. Bordeaux dispose d'encore un mois pour préparer son début de championnat et satisfaire ses ambitions de top 3.

Historique de l'opposition