Ligue des Champions 2021-2022

Ligue des Champions 2021-2022 - Premier tour - Demi-finale - Bordeaux-Slovácko (CZE) 2-1

Mercredi 18 août 2021 à 20h00

Kristianstad (Kristianstads Fotbollsarena)

Bordeaux - Slovácko (CZE) : 2-1 (1-0)

Spectateurs : 89

Arbitre : Viki De Cremer (Belgique) assisté de Joline Delcrois (Belgique) et Vjolca Izeiri (Macédoine du Nord).

Buts pour Bordeaux : Inès Jaurena 37', Vanessa Gilles 94'

But pour Slovácko (CZE) : Anna Moorhouse 93' csc

Avertissement : Natálie Valášková 34' pour Slovácko (CZE)

Bordeaux : 1-Anna Moorhouse, 23-Andréa Lardez, 4-Vanessa Gilles, 13-Malia Berkely, 17-Ève Périsset, 6-Charlotte Bilbault ©, 14-Inès Jaurena, 7-Melissa Herrera, 10-Claire Lavogez (21-Ella Palis 67'), 9-Mélissa Gomes (15-Maëlle Garbino 21'), 25-Katja Snoeijs (2-Svava Rós Gudmundsdóttir 80'), Entr.: Patrice Lair

Non utilisées : 16-Mylène Chavas, 8-Sisca Folkertsma, 12-Mickaëlla Cardia, 24-Marine Perea, 28-Paige Culver, 29-Julie Dufour, 33-Marion Haelewyn

Slovácko (CZE) : 1-Barbora Růžičková, 4-Natálie Valášková (3-Nikola Sedláčková 43'), 13-Lucie Jelínková, 5-Markéta Klímová, 17-Kristýna Janků, 20-Tamara Morávková (9-Alena Pěčková 78'), 23-Andrea Holá (21-Kristýna Příkaská 77'), 8-Eliška Janíková © (18-Denisa Jonášová 58'), 2-Aneta Polášková (7-Klára Waltrová 78'), 15-Jana Žufánková, 26-Michaela Dubcová, Entr.: Petr Bláha

Non utilisées : 30-Nikola Fojtíková, 40-Karolína Škrabalová, 10-Laura Bieliková, 11-Kateřina Furiková, 14-Johana Tomečková, 16-Tereza Molková

1-0 Jaurena (37') : Sur un long centre venu de la gauche de Garbino pour trouver Herrera au second poteau, cette dernière reprend mais sa frappe est renvoyée dans l'axe. Jaurena ouvre son pied gauche et du plat du pied de 9 m place le ballon au sol sur la droite de la gardienne.

1-1 Moorhouse (93') : Sedláčková depuis le côté droit à 60 m du but allonge un long ballon qui arrive après un rebond sur Gilles à l'entrée de sa surface. Elle joue en retrait de la tête vers sa gardienne mais Moorhouse avancée est prise à contre-pied et tente un retour vers son but pour arrêter le ballon mais sa glissade au sol accompagne le ballon juste derrière le but sous la pression de Polášková.

2-1 Gilles (94') : Coup franc à 40 m, près du rond central, joué par Périsset qui trouve la tête de Gilles côté gauche de la surface près de l'angle des 5,5m. Elle croise sa reprise de la tête en prenant le dessus sur Sedláčková.

Résumé

Bordeaux s'est fait des frayeurs pour ses débuts

Opposée au troisième du championnat tchèque, l'équipe bordelaise n'a jamais réussi à se mettre à l'abri et s'est fait une frayeur pendant l'espace de 80 secondes.

Après un mois et demi de préparation, les Bordelaises débutaient enfin leur première campagne européenne. Dans des conditions pluvieuses et venteuses sur le terrain hybride de Kristianstad, elles se retrouvaient face à un adversaire aussi novice, et composé quasiment exclusivement de joueuses tchèques. L'expérience était malgré tout bordelaise favori de cette opposition.

Moins de deux semaines après sa prise de fonction, Patrice Lair alignait un onze sans surprise avec le retour de la médaillée olympique Vanessa Gilles. Les premières minutes confirmaient la plus grande aisance technique girondine mais les joueuses de Slovácko ne se laissaient pas impressionner malgré un vent en leur défaveur.

Une frappe contrée d'Herrera (4e), un autre de Snoeijs (9e), le bilan était bien maigre en ce début de match car Bordeaux n'arrivait pas à combiner et les rares tentatives n'étaient pas dangereuses. La première occasion réelle survenait sur un centre fort en retrait d'Herrera pour Jaurena. Sa reprise était repoussée à bout portant par la gardienne mais le ballon revenait dans l'axe sur Gomes. Elle croisait cependant trop sa frappe (18e) avant d'être remplacée trois minutes plus tard par Garbino. Périsset arrivait bien à accrocher le cadre mais sa tentative était trop écrasée (19e).

Jaurena inscrit le premier but européen de Bordeaux

Il fallait mettre de l'application et ne pas se précipiter. Bordeaux s'approchait doucement jusqu'à un débordement de l'entrante Garbino à gauche avec un centre en retrait. Repoussé par la défense dans l'axe, le ballon arrivait sur Jaurena dont la frappe tendue de 20 m obligeait un arrêt en deux temps de la gardienne (32e). Une première occasion franche pour les Bordelaises. Continuant à encourager ses joueuses, Patrice Lair insistait aussi sur la manière : "Allez la qualité, la qualité".

Cinq minutes après avoir eu sa chance, Jaurena ne manquait pas la suivante en s'appliquant pour placer le ballon hors de portée de la gardienne. Au départ, un long centre de Garbino pour Herrera. Une frappe renvoyée dans l'axe et la n°14 du gauche libérait son équipe (1-0, 37'). Ce but n'assommait pas pour autant l'équipe tchèque.

80 secondes de frayeur

À la reprise, le match restait sur un faux rythme entrecoupé régulièrement par des joueuses adverses restant au sol après chaque duel. Le piège de toute évidence car en dehors d'une tête trop croisée de Gilles sur un corner de Périsset (71e), la défense du FC Slovácko n'était pas inquiétée. Une équipe adverse qui venait enfin dans le camp bordelais quelques minutes après la 80e minute obligeant pour la première fois du match les partenaires de Bilbault à défendre dans leur surface. C'est alors qu'un coup de massue arrivait. Sedláčková allongeait un long ballon en profondeur depuis sa moitié de terrain qui venait rebondir aux abords de la surface. Un manque de communication entre Gilles et Moorhouse et voilà le ballon qui roule doucement vers le but girondin. L'intervention à la hâte de la gardienne ne suffisait pas. L'arbitre validait le but jugeant que le ballon avait franchi la ligne (1-1, 90+3'). Tout était à refaire.

Dans un sursaut d'orgueil, Bordeaux allait réagir. Un coup franc obtenu près du rond central juste après le coup d'envoi. Périsset, comme elle sait le faire, délivrait un long ballon pour trouver la tête de Gilles près de l'angle opposé des 5,5m. La Canadienne sautait plus haut que Sedláčková pour croiser sa reprise de la tête (2-1, 90+5'). Quatre-vingt secondes s'étaient seulement écoulées depuis l'égalisation. Un but qui évitait de passer par la prolongation, trois jours avant de jouer Kristianstad pour une place au deuxième tour de qualification.

Bordeaux devra cependant son niveau de jeu et se montrer plus dangereux en attaque samedi soir. La prestation de ce mercredi a montré que le départ de Khadija Shaw ne sera pas simple à combler. Pour autant, sur le plan mental, la réaction après l'égalisation va permettre de conforter le groupe dans sa capacité à répondre à la difficulté. Une groupe solidaire dont Patrice Lair vantait les mérites dès le premier entraînement le 7 août dernier.

Réaction

Charlotte Bilbault 

"On va retenir la victoire. Il y a beaucoup de choses à améliorer. La deuxième mi-temps a été meilleure dans la possession du ballon mais on a eu un manque d'efficacité. Comme disait le coach, devant le but, on doit être plus tueuse, avoir la rage, même dans tous les compartiments du jeu. On doit gagner ce match avec 3 à 4-0 et avoir un score net pour montrer la différence entre ces deux équipes."

Historique de l'opposition