Ligue des Champions 2022-2023

Ligue des Champions 2022-2023 - Premier tour - Demi-finale - Paris FC-Servette (SUI) 3-0

Jeudi 18 août 2022 à 14h00

Glasgow (Petershill Park)

Paris FC - Servette (SUI) : 3-0 (2-0)

Arbitre : Veronika Kovarová (Tchéquie) assisté de Zuzana Špindlerová (Tchéquie) et Melissa Joos (Allemagne).

Buts pour Paris FC : Clara Mateo 9', 85', Maéva Clemaron 32' csc

Avertissements : Théa Gréboval 35', Clara Mateo 43', Louise Fleury 73' pour Paris FC, Laura Felber 43' pour Servette (SUI)

Paris FC : 16-Chiamaka Nnadozie, 27-Julie Soyer, 10-Anaig Butel, 19-Théa Gréboval (7-Tess Laplacette 57'), 23-Eseosa Aigbogun, 22-Sophie Vaysse (15-Margaux Le Mouël 69'), 8-Daphne Corboz, 17-Gaëtane Thiney ©, 11-Clara Mateo (33-Melween Ndongala 86'), 21-Ouleymata Sarr (9-Mathilde Bourdieu 69'), 28-Louise Fleury (18-Coumba Sow 86'), Entr.: Sandrine Soubeyrand

Non utilisées : 1-Camille Pecharman, 40-Lauren Pastor, 20-Louna Ribadeira, 31-Chloé Neller, 32-Assa Sidibé

Servette (SUI) : 12-Inès Pereira, 16-Mónica Mendes © (15-Marta Peiro Gimenez 81'), 4-Laura Felber, 18-Kattalin Stahl, 13-Ágata Pimenta, 20-Alice Berti (7-Imane Saoud 56'), 6-Élodie Nakkach (5-Sandrine Mauron 56'), 27-Maéva Clemaron, 19-Natalia Padilla Bidas, 8-Paula Serrano (10-Malena Ortiz ), 9-Cassandra Korhonen (3-Daïna Bourma 81'), 21-Ilona Guede Redondo, 22-Thaïs Hurni, Entr.: Éric Sévérac

Non utilisées : 17-Laura Droz, 31-Carlotta Cartelli, 2-Laura Tufo, 11-Michèle Schnider, 14-Nathalia Spälti

1-0 Mateo (9') : Ballon récupéré par Vaysse au milieu de terrain qui joue pour Aigbogun à la lutte avec une adversaire. Le ballon rebondit devant Matéo qui déclenche une demi-volée du droit de 25 m qui va retomber dans la lucarne gauche de la gardienne.

2-0 Clemaron (32') : Action côté gauche de Greboval qui joue pour Fleury. Le centre aérien est dévié par la gardienne et arrive au second poteau sur Matéo au duel avec Ágata Pimenta, le tir est dévié par Clemaron dans son but à 5 m et surprend Pereira prise à contre-pied sur sa gauche.

3-0 Mateo (85') : Corner tiré côté gauche par Thiney qui trouve Matéo au second poteau qui reprend du droit à 5 m profitant de la sortie manquée de la gardienne.

Résumé

Le Paris FC s'impose sans trembler face au Servette

Le Paris FC s'est aisément qualifié pour la finale du premier tour qualificatif de la Ligue des champions après sa nette victoire face à l'équipe suisse du Servette Chênois.

Pour la première européenne sous les couleurs du Paris FC, les troisièmes du dernier championnat se sont imposées avec sérieux. Si la préparation des internationales avaient été tronquées avec les compétitions internationales en juillet, celles-ci n'ont pas manqué de montrer qu'elles étaient déjà bien en jambes. Clara Mateo va surprendre tout le monde sur un ballon qui lui revenait après une récupération de Vaysse et un duel d'Aigbogun. De 25 m, elle déclenchait une frappe qui allait finir dans la lucarne opposée (1-0, 9'). Ouleymata Sarr était ensuite dangereuse sur deux actions consécutives mais ne parvenait pas à cadrer (13e, 19e).

C'est ensuite la capitaine du PFC qui a rempilé pour un an dans le club parisien qui était proche de trouver la lucarne gauche de Pereira, suite à une touche de Soyer où elle parvenait à se retourner dans la surface mais la gardienne sortait d'une belle parade le ballon en corner (25e). C'est ensuite avec la recrue Fleury couloir gauche que le deuxième but arrivait. Son centre n'était pas attrapé par la gardienne et Mateo récupérait le ballon au second but. Sa tentative était déviée par la Française Clemaron dans le but suisse (2-0, 32'). Le Servette ne parvenait pas à inquiéter Nnadozie. Korhonen essayait de tenter sa chance mais Butel est bien présente pour contrer en corner (41e). Juste avant la pause, sur un coup franc joué long, Nakkach plaçait un coup de tête sur la gardienne du PFC vigilante (45+2e).

Mateo, un doublé et demi !

La seconde période ne changeait rien au scénario. Les joueuses de Soubeyrand bien en place maîtrisaient leur sujet et la coach parisienne commençait à faire tourner sortant Greboval, avertie en première période (57e). Le Servette essayait d'apporter de nouvelles solutions offensives avec Saoud mais semblait sans solution. Au contraire, en contre, Fleury jouait pour Sarr qui centrait sur Mateo et la défense adverse empêchait au dernier moment la frappe de l'internationale (59e). Le match était engagé avec de rudes duels. Le PFC donnait du répondant. Bourdieu en coupant un centre de Mateo trouvait ensuite le poteau gauche (78e). Intenable, Mateo allait finir son travail sur un corner de Thiney où la gardienne n'était pas de tout reproche (3-0, 85'). L'addition était salée pour le Servette qui ne reverra pas la phase de groupes comme la saison passée.

Pour le Paris FC, le chemin est encore long mais cette première étape est réussie avant de jouer dimanche Glasgow City ou l'AS Roma.

Réaction

Sandrine Soubeyrand « Mon équipe m'a bien plu »

« On a mis tous les ingrédients pour gagner. On a été présent dans les duels dès l'entame de jeu. On a eu plusieurs situations, on n'a pas marqué. Puis sur une frappe soudaine, on marque un très beau but. Cela nous a mis en confiance et après on a fait une prestation solide. On a laissé très peu d'occasions à l'adversaire. Sur l'ensemble du match, c'est plutôt mérité.

Clara a marqué, effectivement, on retient ceux qui marquent. Elle a presque marqué trois buts mais c'est le travail de toute l'équipe. J'ai beaucoup aimé la solidité défensive de l'équipe. Cela part des attaquantes, du quatuor de devant, qui ont fait un gros travail défensif. On a été solides au milieu et derrière quand il a fallu un arrêt ou prendre des ballons aériens, Chiamaka Nnadozie a été très rassurante. Tout le monde s'est mis au diapason pour faire ce qu'il fallait pour se qualifier.

C'est comme un match de Coupe, personne ne veut rien lâcher. Il y avait de l'intensité, un peu de duels. Elles ont joué un peu long, joué les deuxièmes ballons. Ce sont des choses que l'on n'a pas trop l'habitude de faire sur le plan national, mais là je trouve que l'on s'en est plutôt bien sorti. On a beaucoup lutté. On a été sérieuses. Mon équipe m'a bien plu. »

Historique de l'opposition