Ligue des Champions 2022-2023

Ligue des Champions 2022-2023 - Premier tour - Finale - Paris FC-AS Roma (ITA) 0-0

Dimanche 21 août 2022 à 18h00

Glasgow (Petershill Park)

Paris FC - AS Roma (ITA) : 0-0 (0-0)

Spectateurs : 95

Arbitre : Angelika Soeder (Allemagne) assisté de Melissa Joos (Allemagne) et Matilde Esteves-García Biajakue (Espagne).

Avertissements : Mathilde Bourdieu 24', Théa Gréboval 102' pour Paris FC, Elena Linari 36', Manuela Giugliano 52', Annamaria Serturini 93', Emilie Haavi 105' pour AS Roma (ITA)

Paris FC : 16-Chiamaka Nnadozie, 27-Julie Soyer, 10-Anaig Butel, 19-Théa Gréboval, 23-Eseosa Aigbogun, 11-Clara Mateo, 22-Sophie Vaysse, 8-Daphne Corboz (15-Margaux Le Mouël 56'), 21-Ouleymata Sarr, 17-Gaëtane Thiney ©, 9-Mathilde Bourdieu (28-Louise Fleury 62'), Entr.: Sandrine Soubeyrand

Non utilisées : 1-Camille Pecharman, 40-Lauren Pastor, 7-Tess Laplacette, 18-Coumba Sow, 20-Louna Ribadeira, 31-Chloé Neller, 32-Assa Sidibé, 33-Melween Ndongala

AS Roma (ITA) : 12-Camelia Ceasar, 13-Elisa Bartoli ©, 32-Elena Linari, 2-Moeka Minami, 3-Lucia Di Guglielmo, 7-Andressa Alves, 10-Manuela Giugliano, 20-Giada Greggi , 18-Benedetta Glionna (15-Annamaria Serturini 86'), 29-Paloma Lázaro (9-Valentina Giacinti 71'), 11-Emilie Haavi, Entr.: Alessandro Spugna

Non utilisées : 1-Emma Lind, 87-Stéphanie Öhström, 5-Norma Cinotti, 21-Nina Kajzba, 22-Sophie Haug, 23-Carina Wenninger, 24-Anastasia Ferrara, 26-Mina Schaathun Bergersen, 27-Beata Kollmats, 30-Carola Zannini

tab 4-5

Résumé

Tirs au but : Thiney (1-0), Giugliano (1-1), Mateo (arrêté), Andressa Alves (1-2), Sarr (2-2), Serturini (2-3), Gréboval (3-3), Linari (3-4), Butel (4-4), Haavi (4-5)

Le Paris FC craque aux tirs au but face à l'AS Roma

Dans une rencontre équilibrée où chaque équipe aura eu quelques opportunités de prendre l'avantage, c'est finalement la séance de tirs au but qui a désigné le qualifié. Un seul échec, de Mateo, et le Paris FC est déjà éliminé de sa campagne européenne.

Après avoir éliminé le Servette Chênois, les joueuses du Paris FC se frottaient aux vice-championnes d'Italie, l'AS Roma. Une formation romaine qui avait éliminé Glasgow jeudi dernier (1-4). Pour ce rendez-vous, Sandrine Soubeyrand procédait à un seul changement dans le onze de départ. Dans le secteur offensif, c'est Bourdieu qui était à la pointe de l'attaque, Fleury restant sur le banc et Sarr placée sur le côté gauche dans un schéma moins offensif. Du côté de l'AS Roma, un seul changement était aussi effectué par rapport à jeudi. Lázaro débutait en pointe à la place de Giacinti.

On observait dès les premières minutes, deux équipes bien en place, cherchant avant tout à bien faire circuler le ballon sans prendre de risque. Le Paris FC obtenait le premier corner qui ne donnait rien (4e). Puis chaque équipe avait quelques séquences de jeu en sa faveur, Thiney sur un ballon de Bourdieu tentait un lob qui passait au dessus (14e), Sarr trouvée dans la profondeur croisait trop sa frappe qui passait au ras du poteau (17e). La Roma sur un coup franc bien placé à 25 m voyait la frappe de l'ancienne Montpelliéraine Andressa Alves finir juste à l'extérieur du but parisien (23e).

Une rencontre indécise

Le Paris FC continuait à effectuer un pressing haut pour gêner son adversaire. Alors que la pause approchait, Mateo sur une action personnelle parfaitement menée côté droit cherchait Sarr sur le centre en retrait (40e). La défense italienne se dégageait et en contre, la défense se faisait déborder. Le centre de Andressa Alves trouvait Haavi au second poteau. La Norvégienne tergiversait trop pour frapper alors que Soyer était prise à revers avant de finalement de concéder le corner (41e). Sur ce dernier, Nnadozie manquait son intervention (42e). Sans conséquence, mais cette alerte montrait qu'il fallait rester vigilant.

La défense parisienne se retrouvait en difficulté sur une offensive italienne pour dégager le ballon qui s'envolait finalement au dessus sur une reprise de Giugliano (52e). Le match était alors totalement indécis et pouvait bousculer d'un côté comme de l'autre. Cependant les Italiennes se montraient de plus en plus tranchantes après l'heure de jeu. Butel éliminée dans la surface, il fallait que Vaysse intervienne sans trembler dans la défense pour intercepter le ballon (68e). Aigbogun sur un contre adverse effectuait ensuite un bon retour (70e). Le Paris FC avait ensuite une occasion de solliciter Ceasar par Thiney puis Sarr (72e).

La barre pour la Roma, puis pour le PFC

Les Romaines connaissaient un temps fort. Giacinti sur un contre venait obtenir un corner. Glionna le frappait et c'est Minami qui héritait au second poteau du ballon. Sa frappe croisée était sauvée sur la ligne par Thiney, omniprésente (74e). Les Parisiennes étaient en réussite lorsqu'un coup franc de 30 m de Di Glionna s'écrasait sur la barre (77e). Giacinti, encore, se retrouvait en position de frappe à l'entrée des 5,5m et Nnadozie se couchait bien (79e). La gardienne Giugliano bloquait ensuite une frappe de 20 m de Giugliano (78e). Le Paris FC ne se montrait alors dangereux que sur corners avec Thiney (84e) puis Gréboval (85e). Une dernière frappe de Fleury trop croisée après un bon travail de Thiney (90+3e) laissait les deux équipes en prolongation.

La prolongation débutait par un centre vicieux de Fleury que la gardienne claquait sur le dessus de la barre (93e). La Roma répondait sur un corner de Giugliano repris de la tête par Bartoli, où il fallait un nouveau sauvetage de Vaysse devant la ligne de but (99e). La tension était de plus en plus palpable et chaque accrochage amenait des attroupements (101e, 105e+1). Sur un nouveau corner italien tiré par Andressa Alves, Bartoli était la retombée au premier poteau mais elle décroisait trop sa reprise qui passait devant le but (109e). L'opportunité était encore plus belle pour le PFC avec un corner de Thiney côté gauche et la reprise de la tête de Sarr aux 5,5 m qui s'écrasait sur la barre (114e) ! Les dernières actions en faveur de l'AS Roma et une ultime frappe d'Andressa Alves ne changeait rien (120e). Il fallait en passer par les tirs au but.

Dans cet exercice, les Italiennes exécutaient parfaitement leurs tentatives. Seule Clara Mateo en choisissant de frapper dans l'axe voyait sa tentative repoussée par le pied de Ceasar. Cruel pour celle qui avait brillé lors du match précédent et à l'Euro 2022 mais suffisant pour éliminer le Paris FC dès ce premier tour.

Historique de l'opposition