Championnat de France de D1 2015-2016

Championnat de France de D1 2015-2016 - 19e journée - Saint-Étienne-PSG 0-4

Dimanche 03 avril 2016 à 14h30

Chasse-sur-Rhône (Stade de Moleye)

Saint-Étienne - PSG : 0-4 (0-2)

Spectateurs : 592

Arbitre : Solen Dallongeville assisté de Gérard Mitai et Malo Jannel.

Buts pour PSG : Kenza Dali 13', Marie-Laure Delie 30', 90', Sabrina Delannoy 61' pen.

Avertissements : Cristiane 60', Kheira Hamraoui 69', Ghoutia Karchouni 76' pour PSG

Saint-Étienne : 16-Pauline Peyraud-Magnin, 23-Teninsoun Sissoko, 25-Sabrina Viguier, 4-Maria Josefina Karlsson (26-Charlotte Gauvin 46'), 3-Meryl Cirri, 8-Candice Gherbi, 21-Maéva Clemaron © (27-Marion Blanc Gonnet 80'), 10-Julie Morel, 11-Audrey Chaumette (18-Namnata Traoré 73'), 22-Julie Peruzzetto, 9-Sarah Palacin, Entr.: Hervé Didier

Non utilisées : 40-Laura Suchère, 14-Sanaa Titraoui

PSG : 1-Katarzyna Kiedrzynek, 11-Jessica Houara d'Hommeaux, 5-Sabrina Delannoy, 8-Erika, 2-Kenza Dali (15-Ouleymata Sarr 63'), 28-Shirley Cruz, 27-Caroline Seger ©, 14-Kheira Hamraoui, 7-Rosana (12-Léa Declercq 61'), 18-Marie-Laure Delie, 10-Cristiane (24-Ghoutia Karchouni 63'), Entr.: Farid Benstiti

Non utilisées : 30-Ann-Katrin Berger, 29-Anja Mittag

0-1 Dali (13') : Coup franc direct frappé du droit par Dali de 22 m légèrement excentré à gauche qui trouve la lucarne droite de Peyraud-Magnin

0-2 Delie (30') : Touche côté droit de Seger sur Dali qui entre dans la surface et glisse pour Delie qui voit sa première frappe excentrée du droit repoussée par la gardienne mais le ballon revient sur l'attaquante qui pousse au fond de l'intérieur du gauche aux 6 m face au but vide

0-3 Delannoy (61') : Faute de Sissoko sur Dali. Penalty de Delannoy frappé du droit, Peyraud-Magnin partie sur sa gauche touche le ballon qui rentre malgré tout

0-4 Delie (90') : Hamraoui récupère et sert Cruz à 30 m dans l'axe qui décale pour Delie à droite qui marque d'une frappe croisée du droit

Résumé

Le PSG efficace face à l'ASSE

Alors que les Parisiennes avait peiné sur leurs derniers matchs pour marquer, face à Saint-Étienne, elles y sont parvenues quatre fois et confortent le deuxième place.

Délocalisée à Chasse-sur-Rhône (Isère), cette rencontre a permis à une Parisienne de se rappeler ses débuts de footballeuse. Kenza Dali a en effet effectué ses premiers pas au club local en 1998 et y est restée sept saisons avant de rejoindre l'OL.

La locale de l'étape allait être la première à marquer, mettant son équipe sur de bons rails. D'un coup franc à une vingtaine de mètres décalé sur la gauche, elle trouvait la lucarne de Peyraud-Magnin (0-1, 13'). Première occasion et premier but pour des Parisiennes qui n'avaient pas connu une telle efficacité ces derniers temps. Les Stéphanoises avaient une occasion par leur capitaine Clemaron mais sa frappe passait de peu au dessus (25e). Le deuxième but parisien suivait cinq minutes après. Au départ, une remise en jeu parisienne de Seger, puis un une-deux entre Dali et Delie. Cette dernière voyait sa première tentative par la gardienne mais elle était la plus prompte pour conclure sur sa seconde chance (0-2, 30').

Saint-Étienne s'appliquait à bien jouer mais la mission devenait impossible malgré la volonté de Palacin. Dali, boostée sur ses terres, obtenait ensuite un penalty pour une faute de Sissoko. Delannoy le transformait malgré le bon côté choisi par la gardienne (0-3, 61'). Le coach parisien effectuait ses trois changements dans la foulée. Le PSG enfonçait le clou pour une addition bien lourde en toute fin de match. Sur une relance de la gardienne, Hamraoui récupérait, trouvait Cruz qui donnait à Delie l'occasion de finir par un doublé d'une frappe croisée (0-4, 90+1').

Avec cette victoire, le PSG possède désormais huit points d'avance sur le troisième et est presque assuré de rejouer l'Europe la saison prochaine. Pour Saint-Étienne, avec seulement quatre points d'avance sur La Roche, il faudra encore quelques points pour s'assurer le maintien.

La stat

4. C'est la quatrième fois que Kenza Dali ouvre le score lors d'une rencontre du PSG en déplacement face à l'ASSE. L'an dernier (0-7), il y a trois ans (0-5) et il y a quatre ans (1-2), elle était déjà la première buteuse qui avait amené à une victoire parisienne.

Réaction

Hervé Didier (entraîneur de Saint-Étienne)

« Le score est un peu sévère et ne reflète pas les efforts des joueuses. Nous n'avons pas su bien gérer nos opportunités ; le PSG, à l'inverse, a été réaliste. Par rapport au match de Guingamp, nous avons retrouvé une solidarité collective, même si nous nous sommes inclinées. »

Historique de l'opposition