Footofeminin.fr : le football au féminin

Championnat de France de D1 2018-2019

Championnat de France de D1 2018-2019 - 5e journee - Fleury-Paris FC 1-1

Samedi 29 septembre 2018 à 14h30

Fleury-Mérogis (Stade Auguste-Gentelet)

Fleury - Paris FC : 1-1 (0-1)

Spectateurs : 435

Arbitre : Maika Vanderstichel assisté de Charly Legendre et Michel Abed.

But pour Fleury : Marie-Charlotte Léger 54'

But pour Paris FC : Linda Sällström 41'

Avertissements : Kelly Gadea 86' pour Fleury, Gaëtane Thiney 77' pour Paris FC

Expulsion : Camille Catala 18' pour Paris FC

Fleury : 16-Maryne Gignoux-Soulier, 20-Charlotte Fernandes, 23-Teninsoun Sissoko ©, 28-Marine Haupais, 3-Mélissa Roy, 21-Maéva Clemaron (8-Rachel Corboz 23'), 6-Daphne Corboz, 26-Kelly Gadea, 14-Marie-Charlotte Léger, 19-Nadjma Ali Nadjim (11-Julie Machart-Rabanne 70'), 13-Alexandria Lamontagne (9-Sarah Palacin 81'), Entr.: Jean-Claude Daix

Non utilisées : 1-Blandine Joly, 22-Gwenaëlle Butel

Paris FC : 1-Camille Pecharman, 28-Camille Catala, 27-Julie Soyer, 22-Estelle Cascarino, 19-Théa Greboval, 18-Charlotte Bilbault, 8-Inès Jaurena, 11-Clara Matéo (7-Marina Makanza 71'), 17-Gaëtane Thiney ©, 9-Mathilde Bourdieu (23-Eseosa Aigbogun 62'), 20-Linda Sällström (21-Michaela Abam 84'), Entr.: Pascal Grosbois

Non utilisées : 16-Karima Benameur, 14-Alice Benoît

0-1 Sällström (41') : Bourdieu sur la gauche centre à ras de terre et Sällström du droit plein axe à 5 m du but dévie du droit

1-1 Léger (54') : Longue ouverture d'Haupais pour Léger côté gauche qui s'avance dans la surface et glisse le ballon du gauche entre les hambes de Pecharman

Résumé

Entre Fleury, quatrième avant la rencontre avec sept points, et le Paris Football Club, 7e avec quatre points, c'est l'équipe la moins bien classée qui est mieux entrée dans la première période, et qui a logiquement fini par ouvrir le score malgré une infériorité numérique consécutive à l'expulsion logique de Camille Catala, qui accrochait en position de dernière défenseure Alex Lamontagne qui partait au duel avec Camille Pécharman, remplaçante de Karima Benameur dans les buts du PFC (18'). Le PFC s'était montré dominateur dans le premier quart d'heure, sur un premier lob quelque peu inintentionnel d'Inès Jaurena sur corner, qui retombait de peu à côté des buts de Fleury (4'), une frappe enroulée de Mathilde Bourdieu de 20 mètres qui manquait le cadre également (8'), un coup franc lointain de Gaëtane Thiney, au-dessus de la lucarne de Maryne Gignoux (11'), ou encore un centre-tir de Clara Matéo qui ne mettait pas Gignoux en difficulté (18'). Dominateur, mais sans trouver le cadre dans le premier quart d'heure, le PFC se mettait se compliquait la tâche avec l'expulsion de Catala, mais Fleury n'en profitait pas, alors que Maëva Clémaron, touchée sur l'action du carton rouge, devait quitter le terrain et laisser sa place à Rachel Corboz (23').

Sällström donne l'avantage au PFC

Alors que seul un centre de Nadjima Ali Nadjim avait porté le danger dans la surface du PFC dans le premier quart d'heure (12'), une déviation de Lamontagne pour Marie-Charlotte Léger dans la surface la mettait en bonne position de tir, mais, gênée par les retours conjugués d'Estelle Cascarino et Julie Soyer et la sortie de Pécharman, elle manquait le cadre (25'). Un centre d'Ali Nadjim trouvait Daphne Corboz en bonne position, mais elle manquait sa reprise face à une défense présente (30'). Fleury se montrait logiquement plus présent en supériorité numérique, mais le PFC ne reculait pas et continuait à pousser, les débats étant plus équilibrés. De façon assez logique, c'est le PFC qui ouvrait le score en fin de première période, un bon appel de Bourdieu dans le dos de la défense lui permettant d'être parfaitement servie par Matéo, et de servir à son tour Linda Sällström sur un plateau pour le but du 1-0 (41'). A la pause, Paris disposait d'un but d'avance au tableau d'affichage, mais avait déjà disputé près d'une demi-heure en infériorité numérique.

Marie-Charlotte Léger égalise et manque de donner l'avantage

Dès le début de la seconde période, et malgré une alerte sur ses buts sur une frappe de Jaurena (48'), Fleury montrait un visage plus offensif. Et revenait au score rapidement, grâce à Marie-Charlotte Léger, trouvée par une transversale de Kelly Gadea, et qui ajustait Pécharman qui avait hésité à sortir (54'). Sur l'action précédente, un centre d'Ali Nadjim renvoyé par la défense parisienne avait permis une frappe de Daphne Corboz en bonne position, mais à côté du cadre. Suite à l'égalisation de Fleury, la rencontre était plus ouverte, et les espaces dans les défenses permettaient aux attaques de se montrer dangereuses, qu'il s'agisse du PFC (58', 62') ou de Fleury (60', 66', 70', 71'). A un quart d'heure de la fin de la rencontre, Fleury et Lamontagne obtenaient un penalty, mais Léger voyait sa frappe repoussée par Pécharman et manquait ainsi le but du 2-1 (74').

Le dernier quart d'heure de la rencontre voyait les deux équipes se montrer dangereuses tour à tour, mais sans véritable action franche qui aurait permis à l'une des deux de faire la différence. Le match aurait pu basculer en faveur des deux équipes, qui auront offert une belle opposition équilibrée après le début de match en faveur du PFC et l'expulsion de Camille Catala. Malgré sa supériorité numérique pendant plus de soixante-dix minutes, Fleury pourra regretter de n'avoir pas su faire plier le PFC pour s'envoler au classement. Gaëtane Thiney et ses partenaires n'auront d'ailleurs jamais donné l'impression d'évoluer à 10, continuant à jouer l'attaque. L'arrêt décisif de Pécharman sur pénalty aura permis à Paris de ramener un point finalement plutôt positif de ce court déplacement.

Historique de l'opposition

D1

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr