Championnat de France de D2 2011-2012 - Groupe C

Championnat de France de D2 2011-2012 - Groupe C - 3e journée - Claix-Nîmes 4-2

Dimanche 25 septembre 2011 à 15h00

Claix (Stade de la Bâtie)

Claix - Nîmes : 4-2 (1-1)

Arbitre : Askandaria Rghioui assisté de Farouk Boulaïd et Hassen Chaari.

Buts pour Claix : Sandra Pellon 34', Filipa Lopes Costa 48', Marie Devillard 65', Dalila Zerrouki 81'

Buts pour Nîmes : Gwendoline Djebbar 4', Jennifer Miollan 86'

Avertissement : Léa Semanaz 80' pour Claix

Claix : 1-Marion Delpech, 2-Marie Bolatre, 3-Flavie Moutote (12-Marie Devillard 57'), 4-Laurence Meslien ©, 5-Léa Semanaz, 6-Fanny Quetand, 7-Sandra Pellon (15-Violaine Cros 74'), 8-Aminata Diallo (14-Mélanie Martin 68'), 9-Dalila Zerrouki, 10-Laureen Navas, 11-Filipa Lopes Costa, Entr.: Nicolas BACH

Non utilisées : 13-Virginie Bouetz, 16-Aline Bernay

Nîmes : 1-Delphine Saez ©, 2-Laura Meynier, 3-Marine Cacciaguerra, 4-Christel Lengelez, 5-Amélie De Regis De Gatimel, 6-Gaëlle Gayton, 7-Marion Bouley (13-Jennifer Miollan 46'), 8-Mélanie Bussi, 9-Gwendoline Djebbar (12-Julie Parasme 77'), 10-Maëli Roux (14-Samira Tebbi 56'), 11-Laëtitia Roque, Entr.: Emmanuel GROS

Non utilisées : 16-Anne-Sophie Hébrard

0-1 Djebbar (4') :

1-1 Pellon (34') :

2-1 Lopes Costa (48') :

3-1 Devillard (65') :

4-1 Zerrouki (81') :

4-2 Miollan (86') :

Résumé

Il fallait une vingtaine de minutes aux Claixoises pour trouver leurs marques. Les Nîmoises avaient profité de leur première occasion pour ouvrir le score grâce à Djebbar. Les locales se procuraient alors deux occasions d'égaliser par Zerrouki mais Saez voyait la première occasion passer à côté et la seconde était parfaitement stoppée. Pellon égalisait juste après la demi-heure de jeu sur un ballon arraché à la défense gardoise. La deuxième période était favorable aux Iséroises et sur un mouvement côté droit, Pellon centrait pour Lopes Costa qui ne laissait aucune chance à la gardienne adverse d'une belle frappe en demi volée. Devillard portait le score à 3-1 suite à un petit exploit personnel dans la surface adverse. Les Nîmoises évoluaient en supériorité numérique suite à la blessure de Martin mais cela n’empêchait pas Zerrouki de reprendre de la tête une frappe de Cros qui s’était écrasée sur la barre (4-1, 81'). Miollan réduisait l’écart mais trop tardivement.

Historique de l'opposition