Coupe de France 2021-2022

Coupe de France 2021-2022 - Demi finales - Fleury (D1)-PSG (D1) 2-4

Samedi 26 mars 2022 à 14h15

Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet - Walter Felder)

Fleury (D1) - PSG (D1) : 2-4 (2-2)

Spectateurs : 804

Arbitre : Emeline Rochebilière assisté de Jennifer Maubacq et Camille Daas. 4e: Charlène Laur.

Buts pour Fleury : Rosemonde Kouassi 8', Grace Yango 21'

Buts pour PSG : Marie-Antoinette Katoto 35', 45', Sakina Karchaoui 59', Kadidiatou Diani 76'

Avertissements : Nikola Karczewska 65' pour Fleury, Elisa De Almeida 66', Aminata Diallo 86' pour PSG

Fleury : 16-Katriina Talaslahti, 12-Falonne Meffometou, 25-Julie Piga, 4-Imane Chebel, 7-Marie Levasseur (9-Nikola Karczewska 62'), 10-Léa Le Garrec © (22-María Cirauqui 81'), 5-Grace Yango (2-Sarah Kassi 86'), 14-Dominika Grabowska, 8-Ewelina Kamczyk, 13-Rosemonde Kouassi, 21-Marine Dafeur, Entr.: Fabrice Abriel

Non utilisées : 1-Emmeline Mainguy, 17-Julie Debever, 18-Kenza Chapelle, 29-Mariam Diakité

PSG : 30-Barbora Votíková, 12-Ashley Lawrence, 5-Elisa De Almeida, 15-Amanda Ilestedt, 7-Sakina Karchaoui, 8-Grace Geyoro ©, 6-Luana (14-Kheira Hamraoui 46'), 18-Laurina Fazer (20-Aminata Diallo 74'), 11-Kadidiatou Diani, 9-Marie-Antoinette Katoto, 10-Ramona Bachmann (21-Sandy Baltimore 46'), Entr.: Didier Ollé-Nicolle

Non utilisées : 40-Charlotte Voll, 17-Celin Bizet, 19-Estelle Cascarino, 23-Jordyn Huitema

1-0 Kouassi (8') : Ballon de Le Garrec de la droite vers la gauche pour chercher Kouassi au second poteau. Lawrence dégage dans l'axe sur Kamczyk qui reprend du droit au sol. Votíková repousse sur Kouassi. L'attaquante frappe à bout portant, la gardienne repousse sur elle dans les 5,5m. Kouassi contourne la gardienne et pousser le ballon du droit derrière la ligne

2-0 Yango (21') : Kouassi à droite joue pour Kamczyk à 20 m qui remet immédiatement dans l'axe pour Yango qui contrôle et résiste à Luana pour conclure du gauche à 7 m

2-1 Katoto (35') : Longue balle de Karchaoui de la gauche vers la droite pour Katoto qui contrôle de la poitrine devant Chebel, puis elle place une frappe du gauche au sol sur la gauche de la gardienne surprise qui voit le ballon mourir au ras de son poteau gauche

2-2 Katoto (45') : +1. Geyoro récupère à 20 m dans l'axe. Son contre permet à Bachmann de se retrouver en position de frappe côté gauche. Son tir puissant du droit est dévié par la gardienne sur la barre. Le ballon arrive au second poteau sur Katoto qui place une frappe de demi-volée en pivotant du droit

2-3 Karchaoui (59') : Karchaoui accélère à gauche, joue pour Fazer qui lui remet dans la course. Elle entre dans la défense côté gauche de la surface et s'avance jusqu'à l'angle des 5,5m où elle place un plat du pied gauche face à la gardienne

2-4 Diani (76') : Diallo lance un ballon en profondeur pour Diani. Alors que Chebel est devant, elle se fait chiper le ballon à l'entrée de la surface côté droit. Diani se retrouve à 7 m face à la gardienne et ajuste une frappe du droit au ras du poteau

Résumé

FLEURY y a cru avant que le PSG ne se reprenne

Dans la première demi-finale entre Fleury et le PSG, les Floriacumoises ont mené 2-0 avant que le PSG n'égalise avant la pause. En seconde période, Karchaoui et Diani ont scellé la qualification du PSG pour la finale du 15 mai prochain.

Devant plus de 800 spectateurs, les Floriacumoises ont cru durant une demi-heure réussir à créer la sensation face au second du championnat. L'entame était parfaite pour les joueuses de Fabrice Abriel mais celles-ci ont ensuite craqué deux fois avant la pause face à l'inévitable Katoto. Fleury a cédé à l'heure de jeu puis le rêve s'est définitivement envolé à un quart d'heure de la fin.

Cette saison, Fleury réussit un beau parcours que ce soit en championnat ou en coupe et l'entame face au PSG en était l'illustration parfaite. L'Ivoirienne Rosemonde Kouassi ouvrait le score en profitant d'une frappe de Ewelina Kamczyk relâchée par la gardienne parisienne Votíková. Une éventuelle position de hors-jeu pouvait entâcher la position initiale de l'attaquante au départ mais le but était bien validé (1-0, 8'). Le réalisme floriacumois permettait de mener 2-0 lorsque Kouassi, encore, échappait à la défense pour décaler sur Kamczyk qui trouvait Yango (2-0, 21').

Katoto remet les choses à plat

Le rêve était alors permis, tout du monde avant que Marie-Antoinette Katoto, jusqu'alors peu en vue ne frappe deux fois. Le seul du but de l'attaquante internationale a fait plier Talaslahti (35e, 45+1e) pour permettre à son équipe de revenir aux vestiaires sur un score de parité (2-2).

A la reprise, le PSG a apporté du sang neuf avec Hamraoui et Baltimore. Fleury a résisté (comme le face-à-face perdu par Geyoro 49e) avant de craquer sur une passe de Fazer pour Karchaoui (2-3, 59'). Dur pour Fleury et Kadidiatou Diani finissait d'enfoncer le clou lorsque Chebel perdait le ballon devant la Parisienne (2-4, 76'). Le PSG se hisse en finale mais Fleury pas veinard au tirage au sort est éliminé avec les honneurs.

Réactions

Fabrice Abriel, entraîneur de Fleury
« Je suis fier de l’attitude de mes joueuses. Même à 4-2, elles n’ont pas baissé les bras. On marque même un troisième but qui est refusé pour une faute sur la gardienne. Entre les deux premiers matchs contre le PSG, on a progressé mais nous sommes encore loin du niveau européen. »

Didier Ollé-Nicolle, entraîneur du PSG
« Cela a été difficile de rentrer dans le match et de finir le match. Cette équipe de Fleury est solide. Nous avons perdu la guerre du milieu de terrain au début, on s'est fait piéger et quand on était menés 2-0 il fallait rester serein sinon cela aurait été très compliqué. Il y a de la fatigue pour les joueuses mais pour moi en tant qu'entraîneur c'est beaucoup de satisfaction car il reste deux mois palpitants, motivants. Cette qualification est importante car elle nous ouvre droit à une finale de Coupe. Il reste une étape, la plus importante, la finale. Il ne faut pas penser que c'est acquis. L'équipe travaille bien, un grand bravo aux filles ! »

Historique de l'opposition