Footofeminin.fr : le football au féminin

Ligue des Champions 2018-2019

Ligue des Champions 2018-2019 - Seizièmes de finale - PSG-Sankt-Pölten (AUT) 2-0

Jeudi 27 septembre 2018 à 19h00

Paris (Stade Jean Bouin)

PSG - Sankt-Pölten (AUT) : 2-0 (0-0)

Spectateurs : 682

Arbitre : Ewa Augustyn (Pologne) assisté de Kinga Seniuk-Mikulska (Pologne) et Paulina Baranowska (Pologne). 4e: Anna Adamska.

Buts pour PSG : Marie Antoinette Katoto 61' pen., Melike Pekel 84'

Avertissements : Gina Babicky 27', Mateja Zver 88' pour Sankt-Pölten (AUT)

PSG : 16-Christiane Endler Mutinelli, 17-Eve Perisset, 14-Irene Paredes Hernandez ©, 3-Daiane Limeira Santos Silva, 20-Perle Morroni, 24-Miraildes 'Formiga' Maciel Mota (7-Aminata Diallo 70'), 6-Andrine Hegerberg, 19-Annahita Zamanian, 29-Anissa Lahmari, 9-Marie Antoinette Katoto (27-Melike Pekel 64'), 25-Davinia Vanmechelen, Entr.: Olivier Echouafni

Non utilisées : 1-Katarzyna Kiedrzynek, 4-Paulina Dudek, 8-Onema Grace Geyoro, 11-Kadidiatou Diani, 28-Shuang Wang

Sankt-Pölten (AUT) : 33-Hilde Gunn Olsen, 19-Julia Tabotta, 14-Alexandra Bíróová, 5-Gina Babicky, 3-Nicole Sauer, 4-Sarah Wronski (10-Alexa Gabriella Ben 87'), 24-Mateja Zver, 27-Jasmin Eder ©, 18-Isabella Dujmenovic (17-Valentina Schwarzlmüller 46'), 31-Stefanie Enzinger, 7-Fanni Vágó (9-Claudia Wasser 72'), Entr.: Fanni Vágó

Non utilisées : 1-Jasmin Boisits, 8-Christine Joy Creighton, 22-Evelyn Kurz, 23-Bernadett Zágor

1-0 Katoto (61') : Zamanian déséquilibrée par une poussette de Babicky. Katoto frappe le penalty du droit sur la droite de la gardienne

2-0 Pekel (84') : Vanmechelen trouve par dessus la défense plein axe Pekel, légèrement hors-jeu qui conclut de l'extérieur du droit dans le petit filet gauche de la gardienne

Résumé

Le PSG finit le travail tranquillement

Dans ce match sans grand enjeu au vu des trois buts d'avance du PSG inscrits à l'extérieur lors du match aller, Olivier Echouafni n'a pas hésité à faire tourner une nouvelle fois, offrant notamment sa première titularisation de la saison à Formiga de retour de son opération au genou. Au final, une victoire 2-0 acquise en seconde période grâce à Marie-Antoinette Katoto et Melike Pekel, et une qualification aisée en huitièmes de finale.


Katoto débloque la situation sur penalty (photo PSG)
Katoto débloque la situation sur penalty (photo PSG)
Dans ce match retour, le PSG mettait la pression d'entrée de jeu, et se procurait notamment plusieurs corners dans les premières minutes de la rencontre (treize au total en première période), lancée par une belle action entre Davinia Vanmechelen, qui lançait Marie-Antoinette Katoto dans la profondeur d'un bel extérieur du pied. L'attaquante parisienne centrait ensuite pour Anissa Lahmari au second poteau, mais elle manquait son contrôle face au but, et une possible ouverture du score dès le début de la rencontre (3'). Sur corner, la menace pesait, mais sans grand danger pour Hilde Guun Olsen, la gardienne norvégienne de l'équipe autrichienne (5', 7'), qui réalisait ensuite une bonne sortie dans les pieds de Katoto à l'entrée de sa surface (8').

Une domination stérile

Suite à un centre d'Eve Perisset qui ne trouvait pas preneuse dans la surface, Vanmechelen récupérait le ballon, et aurait certainement pu obtenir un penalty pour une main d'une défenseure autrichienne au sol. L'arbitre de la rencontre ne sifflait pas, et le tir de la Belge était détourné au premier poteau pour offrir un nouveau corner au PSG, conclu par une tête loin du cadre de Katoto (11', 12').

La pression parisienne se faisait moins sentir pas la suite malgré une possession du ballon largement à son avantage. Un tir repoussé par la défense d'Andrine Hegerberg (22'), ou encore un coup franc de la Norvégienne qui se dirigeait vers la lucarne avant d'être sorti par Olsen (28') continuaient à apporter le danger sur les buts autrichiens, sans trouver le fond des filets. En fin de première période, le PSG se montrait à nouveau dangereux, par l'intermédiaire d'Anissa Lahmari (38'), Irene Paredes (38'), ou encore la défenseure espagnole dont le tir dévié suite à un nouveau corner manquait le cadre de peu (42'). A la pause, le PSG, jamais inquiété, n'avait pas réussi à trouver l'ouverture malgré une domination indiscutable. Echouafni s'attendait à ce type de rencontre : "On aurait pu beaucoup mieux faire dans le jeu mais on savait que l'on allait être confronté à un bloc qu'il fallait contourner".

Katoto et Pekel marquent pour la victoire

La joie de Pekel, entrée en jeu et buteuse
La joie de Pekel, entrée en jeu et buteuse
Dès la reprise de la seconde période, le PSG continuait sa domination territoriale, et après des tirs plus ou moins dangereux de Zamanian (reprise ratée loin du cadre 47'), Vanmechelen (tir enroulé qui manquait le cadre et la lucarne opposée 47'), Hegerberg (tir contré 53') ou encore Formiga (corner repoussé, frappe instantanée plein axe à 20m sur la gardienne 53'), le PSG ouvrait le score par l'intermédiaire de Katoto sur un penalty obtenu par Zamanian, crochetée dans la surface (59'). L'attaquante parisienne prenait Olsen à contre-pied, avant de laisser sa place à Melike Pekel quelques minutes plus tard (64').

Le PSG avait ensuite à plusieurs reprises l'occasion de faire le break, mais il lui manquait le dernier geste : Vanmechelen sur un centre de Périsset (68'), Morroni qui se faufilait dans la défense autrichienne mais ne prenait pas le tir pied droit (71'), Zamanian dont la tête manquait de peu le cadre sur un centre de Vanmechelen (74'), reprise d'Hegerberg manquée malgré le manque de marquage (77'), coup franc bien placé que Zamanian tirait au-dessus (79'). Finalement, suite à un ballon piqué de Vanmechelen dévié, Pekel, la plus prompte à réagir avec Zamanian, battait Olsen pour d'un petit extérieur du pied pour permettre à Paris de faire le break (84'). Sur coup de pied arrêté, Hegerberg continuait à faire planer le danger. Un corner rentrant aboutissait presque à un but contre son camp (88'), puis sur coup franc, elle manquait de peu le cadre (89'). Une dernière contre-attaque mal négociée par Paris mettait fin à la rencontre, logiquement remportée par le PSG face à une équipe de Sankt Pölten inoffensive.

Historique de l'opposition

CE 2018-2019 Seizièmes de finale PSG-Sankt-Pölten (AUT) 2-0
CE 2018-2019 Seizièmes de finale Sankt-Pölten (AUT)-PSG 1-4

Ligue des Champions

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr