Footofeminin.fr : le football au féminin

Ligue des Champions 2018-2019

Ligue des Champions 2018-2019 - Demi finales - Chelsea (ANG)-Lyon 1-1

Dimanche 28 avril 2019 à 15h00

Kingston (Cherry Red Records Stadium)

Chelsea (ANG) - Lyon : 1-1 (1-1)

Spectateurs : 4670

Arbitre : Sara Persson (Suède) assisté de Julia Magnusson (Suède) et Josefin Aronsson (Suède).

But pour Chelsea (ANG) : Ji So-yun 34'

But pour Lyon : Eugénie Le Sommer 17'

Avertissements : Ramona Bachmann 35' pour Chelsea (ANG), Amandine Henry 28', Delphine Cascarino 32', Sarah Bouhaddi 35', Jessica Fishlock 64', Wendie Renard 72' pour Lyon

Chelsea (ANG) : 30-Ann-Kathrin Berger, 18-Maren Mjelde, 4-Millie Bright, 16-Magdalena Ericsson, 20-Jonna Andersson (3-Hannah Blundell 57'), 22-Erin Cuthbert, 5-Sophie Ingle (24-Drew Spence 77'), 10-Ji So-yun, 8-Karen Carney ©, 23-Ramona Bachmann (15-Bethany England 62'), 14-Francesca Kirby, Entr.: Emma Hayes

Non utilisées : 1-Hedvig Lindahl, 2-Maria Thorisdottir, 7-Jessica Carter, 17-Adelina Engman

Lyon : 16-Sarah Bouhaddi, 2-Lucia Bronze, 29-Griedge Mbock Bathy Nka, 3-Wendie Renard ©, 4-Selma Bacha (24-Jessica Fishlock 46'), 10-Dzsenifer Marozsán, 6-Amandine Henry (5-Saki Kumagai 83'), 7-Amel Majri, 20-Delphine Cascarino (11-Shanice van de Sanden 69'), 14-Ada Hegerberg, 9-Eugénie Le Sommer, Entr.: Reynald Pedros

Non utilisées : 1-Lisa Weiß, 21-Kadeisha Buchanan, 25-Florencia Soledad Jaimes, 26-Carolin Simon

0-1 Le Sommer (17') : Lancée par Mbock sur la droite, Cascarino centre en retrait sur Hegerberg qui remet dans l'axe pour Le Sommer qui place un plat du pied droit légèrement dévié par Mjelde, le ballon termine sur la droite de Berger

1-1 So-yun (34') : Faute de Cascarino sur Cuthbert sur l'arc de cercle des 20 m. Ji So-yun frappe le coup franc direct du droit qui place au dessus du mur pour terminer dans la lucarne droite de Bouhaddi restée statique

Résumé

L'OL obtient le nul et file en finale

Après avoir ouvert le score, les Lyonnaises ont concédé l'égalisation sur coup franc et ont connu des périodes difficiles face à Chelsea. La qualification est assurée grâce à la victoire de l'aller et une quatrième finale consécutive se jouera à Budapest dans trois semaines.

Avec le succès du match aller, si les Lyonnaises étaient devant, leurs adversaires visaient la surprise face au triple tenant du titre dans leur petit stade acquis quasiment à leur cause. Mais les partenaires d'Amandine Henry qui était rétablie de sa blessure survenue quatre jours plus tard, n'étaient pas venues pour faire de la figuration et se faire rentrer dedans.

Avec un visage très offensif, dès les premières minutes, les Lyonnaises portaient quelques offensives qui rappelaient à leurs hôtes que l'OL n'était pas champion d'Europe pour rien. Le fameux but à l'extérieur survenait juste après le premier quart d'heure. Un bon travail de Cascarino sur la droite, un centre pour Hegerberg qui remettait intelligemment à Le Sommer et la finition était au rendez-vous (0-1, 17'). Chelsea concédait là son premier but de la saison dans son antre.

La Sud-Coréenne Ji égalise sur coup franc direct

Les joueuses d'Emma Hayes ne se laissaient pas abattre et signaient la révolte. Alors que Chelsea aurait dû bénéficier d'un penalty pour une main de Bronze (18e), Cuthbert qui avait marqué à l'aller, obtenait une faute juste avant d'entrer dans la surface, commise par Cascarino. La Sud-Coréenne Ji So-yun que les Bleues retrouveront le 7 juin prochain, exécutait parfaitement son coup franc et Bouhaddi était battue (1-1, 34').

La rencontre restait indécise et Pedros décidait de faire rentrer dès le retour des vestiaires la Galloise Fishlock, titulaire à l'aller, à la place de Bacha. Changement d'organisation avec Majri qui redescendait en défense, l'expérience de Fishlock allait faire du bien dans le combat imposé par les Anglaises alors que Marozsan montait d'un cran. Après dix bonnes premières minutes à la reprise, dont un corner de Marozsan pour la tête d'Hegerberg stoppée par Berger (50e), les Lyonnaises connaissaient un passage à vide, émoussées physiquement.

Le poteau de Carney, la barre de Majri

Sur le côté gauche, Kirby échappait à Renard et centrait pour Bachmann. Sa reprise du gauche plein axe était heureusement contrée par Majri (56e). Bouhaddi se faisait une frayeur en relâchant un centre de cette même Kirby (59e) tandis que l'action suivante était une alerte encore plus importante. La capitaine Carney décalée sur la gauche venait enroulée une frappe du droit qui allait rebondir sur le poteau opposé, Cuthbert était tout près de reprendre (59e). C'est ensuite un coup franc de Cuthbert, la déviation de la tête de Bright puis Ericsson à la reprise qui obligeaient Bouhaddi et Renard à intervenir (65e).

Les Lyonnaises après avoir fait le dos rond voyait un corner rentrant de Majri de la droite vers la gauche terminer sur la barre (73e). En toute de fin de match, Hegerberg manquait la balle du 2-1 (90+2e). Du côté des Blues, un nouveau coup franc de Cuthbert dévié de la tête par England parvenait à Spence au second poteau. En position idéale, elle manquait le cadre sur sa reprise du droit (81e). Cette fois-ci, le danger était passé et l'éventuelle prolongation espérée par Chelsea envolée.

Le 18 mai prochain, dans la ville natale de Marozsan, ce seront bien les Lyonnaises qui disputeront une quatrième finale consécutive face au FC Barcelone, nouveau venu après avoir sorti le Bayern par deux victoires sur le même score de 1-0.

Pedros : « On a fait preuve de beaucoup de mental »

Reynald Pedros : « On a rempli notre objectif d'aller en finale avec un match très très compliqué quand même. Il faut saluer notre adversaire qui nous a poussé dans nos retranchements. On a fait preuve de beaucoup de mental. Pour atteindre des objectifs très élevés, il en faut. C'est une équipe qui joue très direct. Elles ont de la qualité de vitesse devant. Elles gardent bien les ballons. Il fallait que l'on défende bien, que l'on soit bien groupé. Mais on n'a pas été dangereux assez souvent. On s'est précipité, on n'a pas assez gardé le ballon. Même si elles ont eu des occasions. On a aussi une énorme occasion avec Ada à la fin. D'où l'importance de gagner le match aller. Il y avait beaucoup de mental, beaucoup de duels. On a souffert, on a su résister. On a eu du caractère pour bien défendre, pour bien garder ce résultat. C'est pour ça que l'on est content d'aller en finale. »


Historique de l'opposition

Ligue des Champions

Données sur le foot au féminin

News

Footofeminin.fr : le football au féminin

Suivez toute l'actualité du football féminin en France et à l'étranger (D1 féminine, D2 féminine, Equipe de France, Bleues, sélections nationales, Coupe de France féminine, compétitions universitaires, scolaires, et toutes les statistiques et l'histoire du football féminin)

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr