Championnat de France de D2 2009-2010 - Groupe B

Championnat de France de D2 2009-2010 - Groupe B - 6e journee - Gravelines-Blanquefort 5-1

Samedi 07 novembre 2009 à 19h00

Gravelines (Stade des Huttes)

Gravelines - Blanquefort : 5-1 (2-1)

Arbitre : Aurore Vanstaevel assisté de Christophe Milliot et Laurent Moitry.

Buts pour Gravelines : Coralie Lenot 6', 56', Claire Lavogez 45', Manon Parisseaux 48', Mégane Duval 67'

But pour Blanquefort : Ludivine Lavie 8' csc

Avertissements : Élodie Chaubert 41' pour Gravelines, Tiffany Landry 57' pour Blanquefort

Expulsion : Élodie Corral 73' pour Blanquefort

Gravelines : 1-Alisson Branger, 2-Ludivine Lavie, 3-Manon Parisseaux, 4-Marie-Claude Herlem, 5-Cathy Fever ©, 6-Mélanie Garot, 7-Claire Lavogez (14-Marjorie Ranson 76'), 8-Élodie Chaubert (13-Manon Pines 63'), 9-Coralie Lenot (12-Mégane Duval 56'), 10-Charlène Olivier, 11-Justine Dubois, Entr.: Georges WESTELYNCK

Blanquefort : 1-Carole Keïta, 2-Margaux Montegut, 3-Malika Chelhab, 4-Élodie Corral, 5-Tiffany Landry, 6-Sandra Lopez (13-Stéphanie Froger 24'), 7-Ornella Bosch Cartagena, 8-Sandra Richon, 9-Sarah Cambot (12-Bahija Chatta 61'), 10-Amélie Misslin ©, 11-Clarisse Abeberry (14-Laurianne Cervera 77'), Entr.: Daniel LARGE

1-0 Lenot (6') :

1-1 Lavie (8') :

2-1 Lavogez (45') :

3-1 Parisseaux (48') :

4-1 Lenot (56') :

5-1 Duval (67') :

Résumé

Gravelines a infligé une lourde défaite qui ne reflète cependant par l’écart moindre entre les deux équipes. Car si Parisseaux débordait sur le côté gauche et trouvait Lenot qui ajustait une frappe aux 6 mètres (1-0). La minute suivante, suite à un coup franc pour Blanquefort, Lavie trompait sa propre gardienne (1-1). Branger, en s'interposant à bout portant sur une frappe de Chatta (44e), faisait tourner la rencontre. Dans la minute suivante, Parisseaux centrait pour Lavogez, qui, d'un tacle glissé, inscrivait le deuxième but (2-1, 45'). Au retour des vestiaires, Gravelines submergeait les visiteuses par Parisseaux et Lenot qui inscrivait un doublé. Duval, tout juste entrée, clôturait le score d'une frappe aux 20 mètres.


Historique de l'opposition