Championnat de France de D1 2018-2019

Championnat de France de D1 2018-2019 - 10e journée - Paris FC-Metz 2-2

Samedi 17 novembre 2018 à 14h30

Bondoufle (Stade Robert-Bobin)

Paris FC - Metz : 2-2 (1-0)

Spectateurs : 157

Arbitre : Florence Guillemin assisté de Ahmed Guettoufi et Bilel Boulares.

Avertissements : Charlotte Bilbault 62' pour Paris FC, Adeline Janela 21', Justine Rougemont 39' pour Metz

Paris FC : 1-Camille Pecharman, 27-Julie Soyer, 5-Elisa De Almeida, 22-Estelle Cascarino, 19-Théa Greboval (29-Sophie Vaysse 56'), 10-Anaig Butel, 18-Charlotte Bilbault, 11-Clara Matéo, 17-Gaëtane Thiney ©, 9-Mathilde Bourdieu (7-Marina Makanza 46'), 20-Linda Sällström, Entr.: Sandrine Soubeyrand

Non utilisées : 8-Inès Jaurena, 14-Alice Benoît, 23-Eseosa Aigbogun

Metz : 1-Justine Lerond, 2-Pauline Dechilly, 28-Célia Rigaud, 27-Simone Jatobá ©, 7-Adeline Janela (29-Amélie Delabre 56'), 6-Hélène Fercocq (9-Valerie Sanderson 80'), 20-Justine Rougemont, 11-Maureen Bigot, 10-Christy Gavory, 14-Léa Khelifi, 18-Marie-Laure Delie, Entr.: Manuel Peixoto

Non utilisées : 16-Joanna Viollaz, 12-Dounia Benabdelhak

Résumé

Les Parisiennes se sont fait rattraper par une équipe messine qui n'a jamais lâché et confirme son redressement.

La réussite n'a pas au rendez-vous pour le troisième du championnat qui recevait l'avant-dernier. Les premières minutes ont laissé planer le doute lorsque Matéo trouvait la barre (4e). Mais sur un centre de Soyer depuis la droite, Sällström plaçait sa tête pour marquer son septième but personnel et donner l'avantage au Paris FC (1-0, 16'). Le Paris FC n'avait pas fait le break et Khelifi obligeait Pecharman à intervenir (39e). Titulaire de dernière minute suite à la blessure de Benameur, la gardienne du PFC s'inclinait à la reprise. Un centre de Bigot et elle déviait du gauche devant Soyer pour égaliser (1-1, 52').

La suite était une série d'échecs des Parisiennes. Matéo trouvait le poteau (63e), Sällström butait sur Lerond (77e). Des situations que regrettait Sandrine Soubeyrand : "Il a manqué un peu d'efficacité offensive, surtout en première mi-temps. On a laissé espérer l'adversaire". Pourtant lorsque Matéo redonnait l'avantage sur un corner de Thiney (2-1, 78'), cela aurait pu être définitif. C'était sans compter sur le nouvel élan messin, un coup franc de Khelifi, et Delie avec de la réussite à l'affût malgré une tentative de sauvetage de la défense du PFC (2-2, 86'). En guise de conclusion, Soubeyrand déclarait : "On ne méritait pas plus. Individuellement on a été insuffisant. On a manqué de justesse technique, de maîtrise technique collective".

Historique de l'opposition