Footofeminin.fr : le football au féminin

Ligue des Champions 2018-2019

Ligue des Champions 2018-2019 - Huitièmes de finale - Linköping (SUE)-PSG 0-2

Mercredi 17 octobre 2018 à 18h30

Linköping (Linköping Arena)

Linköping (SUE) - PSG : 0-2 (0-1)

Spectateurs : 1639

Arbitre : Sandra Braz Bastos (Portugal) assisté de Andreia Sousa (Portugal) et Olga Marisa Martins De Almeida. 4e: Teresa Pimenta.

Buts pour PSG : Marie Antoinette Katoto 42', Shuang Wang 80'

Avertissement : Filippa Angeldahl 67' pour Linköping (SUE)

Linköping (SUE) : 31-Julia Nyström, 20-Anna Oskarsson (6-Elin Landström 46'), 3-Janni Arnth-Jensen ©, 5-Lisa Lantz, 4-Maja Kildemoes, 15-Frida Maanum, 19-Filippa Angeldahl, 10-Emma Lennartsson, 9-Lina Hurtig (11-Tove Almsqvist 90'), 17-Dajan Hashemi-Ghermezi (2-Marie Yasmine Alidou D'Anjou 87'), 18-Kosovare Asllani, Entr.: Olof Unogård

Non utilisées : 8-Wilma Thornkvist, 12-Linn Bogren, 21-Alva Selerud, 32-Clara Ekstrand

PSG : 16-Christiane Endler Mutinelli, 2-Hanna Glas, 4-Paulina Dudek, 3-Daiane Limeira Santos Silva, 20-Perle Morroni, 11-Kadidiatou Diani (27-Melike Pekel 77'), 24-Miraildes 'Formiga' Maciel Mota ©, 8-Onema Grace Geyoro, 28-Shuang Wang (7-Aminata Diallo 90'), 9-Marie Antoinette Katoto, 6-Andrine Hegerberg (19-Annahita Zamanian 86'), Entr.: Olivier Echouafni

Non utilisées : 1-Katarzyna Kiedrzynek, 15-Emma Berglund, 17-Eve Perisset, 29-Anissa Lahmari

0-1 Katoto (42') : Geyoro à 25 m côté droit délivre un centre par dessus la défense qui trouve Katoto côté opposé qui se jette dans les 5,5 m pour reprendre du gauche

0-2 Wang (80') : Frappe du gauche de 25 m dans l'axe de Wang déviée par le dos de Arnth qui prend la gardienne à contre-pied, le ballon terminant sur sa gauche

Résumé

Le PSG s'impose en bon gestionnaire

Opposé au double champion de Suède, le PSG a ramené une victoire précieuse de son déplacement, obtenue grâce à des buts de Marie-Antoinette Katoto et Wang Shuang (0-2). L'équipe parisienne dispose donc d'un avantage intéressant avant le match retour, mais insuffisant pour considérer la qualification acquise.


Katoto a encore montré la voie (photo PSG)
Katoto a encore montré la voie (photo PSG)
Dans cette rencontre qui s'annonçait plutôt équilibrée, le début de rencontre était prometteur, aucune équipe ne parvenant à prendre un réel ascendant sur l'autre malgré une certaine domination parisienne. Si le PSG se montrait plus dangereux devant les buts adverses, grâce à Andrine Hegerberg, Hannah Glas ou encore Marie-Antoinette Katoto au quart d'heure de jeu, dont la frappe frôlait la barre transversale, les Suédoises n'étaient pas en reste, et parvenaient à mettre la défense du PSG sur le reculoir de façon régulière, comme sur ce une-deux qui se terminait par une frappe croisée de Frida Manuum qui obligeait Christiane Endler à une belle parade (30').

Katoto avant la pause

La demi-heure de jeu passée, le PSG semblait prendre peu à peu l'ascendant sur son adversaire, et après une jolie frappe d'Hegerberg non cadrée (33'), Kadidiatou Diani voyait la barre transversale lui refuser l'ouverture du score (40'). Mais il ne fallait attendre que deux minutes pour que l'inévitable Katoto, sur un joli service en louche de Grace Geyoro, ne libère les Parisiennes, en se jetant pour récupérer le centre et battre la jeune Julia Nyström du gauche à bout portant (42'). A la pause, le PSG menait assez logiquement au score, mais la première période aura montré que Linköping était à l'affüt de la moindre opportunité pour prendre à défaut la défense parisienne.

Wang Shuang double la mise

La Chinoise Wang a doublé la mise avec de la réussite (photo PSG)
La Chinoise Wang a doublé la mise avec de la réussite (photo PSG)
Le début de seconde période confirmait les intentions offensives de Linköping, emmené par ses jeunes talents, et Endler devait être présente sur un coup franc direct de Kosovare Asllani (50'). Le PSG prenait la direction de la rencontre, et se procurait plusieurs occasions qui auraient pu lui permettre de faire le break. Mais Hegerberg, parfaitement servie par Katoto qui faisait la différence dans la surface (55'), Katoto, suite à un beau mouvement collectif (62'), Diani, contrée au dernier moment (64'), ou encore Daiane, qui faisait jouer son physique pour récupérer un coup franc de Wang Shuang au second poteau (67'), tandis que la gardienne suédoise sortait parfaitement au devant de Katoto (70'), ne parvenaient pas à mettre à profit un gros quart d'heure de domination parisienne.

Linköping réagissait ensuite, mais la défense parisienne tenait bon, et alors que les débats s'étaient rééquiilbrés, le PSG trouvait à nouveau l'ouverture grâce à Wang Shuang, qui voyait sa frappe de 25 mètres déviée par la tête de la capitaine de Linköping Janni Arnth, permettant au PSG de prendre un avantage plus conséquent avant le match retour (80'). Si Linköping ne baissait pas les bras et tentait de réduire le score dans les dernières minutes de la rencontre, comptant notamment sur des bons coups de pieds arrêtés, la défense parisienne et Endler étaient attentives et la gardienne parisienne n'était jamais réellement mise en danger, pour assurer à l'équipe de la capitale une victoire sans encaisser de but plutôt de bon augure avant le match retour. Face à une équipe de Linköping qui aura proposé une partition intéressante, le PSG s'est montré solide pour prendre une option sérieuse pour la qualification en quart de finale.

>> LA VIDEO DU MATCH

REACTION

Olivier Echouafni : « Ce fut un très bon match. Marquer deux buts à l’extérieur sans en prendre, c’est gratifiant. Ca prouve qu’on a bien travaillé aussi en défense. Le score ne reflète pas totalement non plus la physionomie du match. On aurait mérité d’avoir un ou deux buts de plus. On a certes pris une petite option sur la qualification mais il reste un match à jouer... »

Historique de l'opposition

Ligue des Champions

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr