Ligue des Champions 2021-2022

Ligue des Champions 2021-2022 - Deuxième tour - Bordeaux-Wolfsbourg (ALL) 3-2

Mercredi 08 septembre 2021 à 19h00

Libourne (Stade Jean-Antoine Moueix)

Bordeaux - Wolfsbourg (ALL) : 3-2 (1-1)

Spectateurs : 2502

Arbitre : María Dolores Martinez Madrona (Espagne) assisté de Eliana Fernández González (Espagne) et Silvia Fernandez Perez (Espagne).

Buts pour Bordeaux : Katja Snoeijs 36', Mélissa Gomes 66', Mickaëlla Cardia 119'

Buts pour Wolfsbourg (ALL) : Ewa Pajor 25', 102'

Avertissements : Claire Lavogez 4', Katja Snoeijs 63', Mickaëlla Cardia 72', Andréa Lardez 120' pour Bordeaux, Lena Oberdorf 18', Svenja Huth 104' pour Wolfsbourg (ALL)

Bordeaux : 1-Anna Moorhouse (16-Mylène Chavas 46'), 23-Andréa Lardez (12-Mickaëlla Cardia 62'), 13-Malia Berkely, 4-Vanessa Gilles, 17-Ève Périsset, 6-Charlotte Bilbault ©, 8-Sisca Folkertsma, 21-Ella Palis (15-Maëlle Garbino 33'), 14-Inès Jaurena, 10-Claire Lavogez (9-Mélissa Gomes 46', 29-Julie Dufour 112'), 25-Katja Snoeijs (2-Svava Rós Gudmundsdóttir 73'), Entr.: Patrice Lair

Non utilisées : 24-Marine Perea, 28-Paige Culver, 33-Marion Haelewyn

Wolfsbourg (ALL) : 1-Almuth Schult, 23-Sara Doorsoun-Khajeh, 4-Kathrin Hendrich, 5-Lena Oberdorf, 6-Dominique Janssen, 24-Joelle Wedemeyer, 14-Jill Roord (22-Shanice van de Sanden 74'), 8-Lena Lattwein, 10-Svenja Huth ©, 17-Ewa Pajor, 20-Pia-Sophie Wolter (21-Rebecka Blomqvist 80'), Entr.: Tommy Stroot

Non utilisées : 12-Julia Kassen, 30-Lisa Weiß, 9-Anna Blässe, 16-Sandra Starke, 19-Sofie Svava, 28-Tabea Waßmuth, 33-Turid Knaak

0-1 Pajor (25') : Périsset dans sa surface joue en retrait pour sa gardienne qui rate complètement son dégagement. Pajor en embuscade met son pied droit en opposition à 6 m pour ouvrir le score.

1-1 Snoeijs (36') : Garbino intercepte un ballon de Doorsoun-Khajeh couloir gauche, puis déborde avant de centrer devant le but. Janssen manque son dégagement dans les 5,5m en remettant le ballon à Snoeijs qui n'a plus qu'à pousser du plat du droit à bout portant dans le but vide au premier poteau.

2-1 Gomes (66') : Gilles côté droit adresse un ballon dans l'axe que Folkertsma prolonge sur Gomes près à 20 m excentrée à gauche qui place une frappe en demi-volée du droit qui va se loger au ras du montant droit de Schult.

2-2 Pajor (102') : Action côté gauche de Wedermeyer qui sert Huth. Elle rentre sur le côté gauche de la surface et sert sur sa droite Pajor qui revient vers le point de penalty en contournant la défense pour croiser à 8 m du but une frappe du droit au sol.

3-2 Cardia (119') : Berkely effectue une ouverture depuis le milieu de terrain vers la droite, Cardia libre de tout marquage s'avance jusqu'à l'angle de la surface et en revenant légèrement vers l'axe enroule une frappe du gauche qui va se loger dans la lucarne opposée.

0 tab 3

Résumé

Bordeaux est passé tout proche face à Wolfsbourg

Pour sa première participation européenne, Bordeaux a tenu en échec l'expérimenté Wolfsbourg sur l'ensemble des deux manches avant de craquer lors des tirs au but.

Les Bordelaises ont offert du suspense, passant par toutes les émotions lors de ce duel face aux Louves qui sont rodées à cette compétition, avec deux titres européens à leur palmarès. S'il faut retenir quelque chose du parcours des Girondines dans cette compétition, c'est qu'elles n'ont jamais lâché, réussissant match après match à faire douter leurs adversaires mais aussi à marquer en toute situation.

Ce mercredi à Libourne, pour leur première à domicile dans cette compétition, elles ont réussi à arracher la victoire au terme des 120 minutes après avoir connu une entame compliquée et un but casquette. Sur une passe en retrait de Périsset pour sa gardienne, Moorhouse dévisse complètement son dégagement et Pajor n'avait plus qu'à cueillir l'offrande pour conclure (0-1, 25'). Un sacré coup de massue alors que Bordeaux comptait déjà un but de retard par rapport au match aller et que quelques instants plus tôt, une main d'Oberdorf sur une tête de Gilles aurait dû permettre de bénéficier d'un penalty. Après avoir perdu sur blessure, Herrera en première période du match aller, c'est Palis qui devait sortir prématurément, cédant sa place à Garbino (33e).

La n°15 bordelaise ne tardait pas à trouver le rythme, puisqu'elle était à l'origine de l'égalisation en interceptant un ballon de Doorsoun-Khajeh pour venir centrer devant le but. Cette fois-ci, l'erreur défensive était adverse avec Janssen qui redonnait en dégagement le ballon à Snoeijs (1-1, 36'). La Néerlandaise en forme en ce début de saison avait déjà porté le danger à 0-0 lorsque servie par Lardez, elle avait réussi à se défaire de deux défenseuses dans la surface pour obliger la gardienne à une intervention (12e).

À la pause, Patrice Lair ne faisait pas dans les sentiments, sortant la gardienne Moorhouse pour faire entrer Chavas, mais aussi en choisissant l'entrée de Gomes à la place de Lavogez. Après avoir subi une nouvelle alerte avec Pajor partie dans l'axe vers le but bordelais mais sans cadrer sa frappe enroulée (51e), c'est la Franco-Portugaise qui mettait son équipe devant. Une action avec Gilles au départ, Folkertsma en déviation et à la conclusion une somptueuse frappe de Gomes au ras du montant de Schult (2-1, 66'). La gardienne internationale allemande absente au match aller ne pouvait que constater les dégâts.

Mais Bordeaux connaissait des difficultés par la suite face à la pression visiteuse. Un combat intense dans les 25 derniers mètres bordelais et un manque de précision de Wolfsbourg. Un centre de van de Sanden ne trouvait pas Blomqvist trop juste (87e) puis la défense s'arrachait pour repousser le danger dans sa surface (89e, 90+3e). L'ultime action du temps règlementaire illustrait toute la difficulté de Wolfsbourg dans ce double duel. Pajor arrivait à droite, portait le ballon à son pied gauche, avant d'expédier sa frappe sur la barre. À la retombée, Lattwein reprenait mais Folkertsma était devant sa ligne pour sauver son équipe (90+3e).

Avec l'abolition de la règle des buts à l'extérieur, Bordeaux n'était pas qualifié et c'est une prolongation qui débutait. Pajor pensait certainement avoir fait le plus dur lorsqu'elle se déjouait de la défense pour croiser sa frappe du droit (2-2, 102'). Encore une fois, les Girondines avaient de la ressource mentale. Wedermeyer devait intervenir devant la dernière entrante, Dufour (115e). Puis à moins de deux minutes de la fin du temps réglementaire, Cardia sur une ouverture de Berkely s'offrait un but splendide. Une frappe enroulée du gauche de 18 m qui venait se loger dans la lucarne opposée (3-2, 119'). Bordeaux tenait sa séance de tirs au but.

Cependant la fin du rêve et la quête de l'exploit s'estompait lorsque les premiers tirs au but bordelais étaient stoppées par Schult. Périsset puis Bilbault étaient en échec alors que les Allemandes réalisaient le sans-faute. Le troisième essai bordelais de Folkertsma finissait sur le poteau. 0-3, cette fois, l'aventure était définitivement stoppée. Wolfsbourg passe mais Bordeaux a beaucoup appris en quatre matchs européens avec la volonté d'y regoûter dans un an.

Historique de l'opposition