Footofeminin.fr : le football au féminin

Ligue des Champions 2016-2017

Ligue des Champions 2016-2017 - Seizièmes de finale - Lillestrøm SK (NOR)-PSG 3-1

Jeudi 06 octobre 2016 à 19h00

Lillestrøm (Åråsen Stadion)

Lillestrøm SK (NOR) - PSG : 3-1 (0-1)

Spectateurs : 1953

Arbitre : Kateryna Monzul (Ukraine) assisté de Natalia Rachynska (Ukraine) et Maryna Striletska (Ukraine). 4e: Linda Andresen.

Buts pour Lillestrøm SK (NOR) : Emilie Bosshard Haavi 67', Lene Mykjåland 82', Ingrid Marie Spord 88'

But pour PSG : Irene Paredes 35'

Avertissements : Isabell Herlovsen 45' pour Lillestrøm SK (NOR), Eve Perisset 77', Laura Georges 86' pour PSG

Lillestrøm SK (NOR) : 12-Lill Yvonne Sten Karlsrud, 2-Ingrid Wold, 3-Marita Lund ©, 16-Anna Westerlund, 15-Marit Sandvei, 22-Anja Sønstevold, 8-Sherida Spitse, 20-Ingrid Marie Spord, 6-Emilie Bosshard Haavi, 7-Lene Mykjåland, 9-Isabell Herlovsen, Entr.: Monica Knudsen

Non utilisées : 14-Erin McNulty, 17-Silje Kittilsen, 18-Malin Brenn, 19-Marte Berget, 24-Celine K. Pettersen, 25-Sophie Haug

PSG : 1-Katarzyna Kiedrzynek, 5-Sabrina Delannoy, 4-Laura Georges, 14-Irene Paredes Hernandez, 17-Eve Perisset, 8-Erika Cristiano dos Santos (7-Aminata Diallo 73'), 21-Verónica Boquete Giadans, 28-Shirley Cruz Traña ©, 27-Ouleymata Sarr, 18-Marie-Laure Delie (9-Sarah Palacin 33'), Entr.: Patrice Lair

Non utilisées : 25-Marie Antoinette Katoto, 16-Loes Geurts, 30-Romane Salvador, 22-Sana Daoudi, 23-Hawa Cissoko

0-1 Paredes (35') : Coup-franc de Shirley Cruz repris par Irene Paredes.

1-1 Haavi (67') : Servie par Lene Mykjåland, Emilie Haavi enroule une frappe qui trouve la lucarne.

2-1 Mykjåland (82') : Centre d'Anja Sønstevold repris en tacle par Lene Mykjåland.

3-1 Spord (88') : Corner de Sherida Spitse repris au second poteau par Indrid Spord.

Résumé

Le PSG s'incline en Norvège

Devant au tableau d'affichage à la pause, l'équipe parisienne a craqué en seconde période face à une formation norvégienne opportuniste. La qualification nécessitera de remonter deux buts à Charléty.

Patrice Lair se méfiait de cet adversaire qui avait bousculé les Allemandes de Francfort l'an passé, et au regard du score final du match aller, il avait certainement raison. Mais pour autant, le vice-champion de France qui n'avait pas encore concédé de buts cette saison, a été mis à mal bien trop souvent défensivement lors de seizième de finale aller. Le potentiel offensif de son adversaire avec Mykjåland, Haavi et Herlovsen a en effet bousculé la défense une défense emmenée tout de même par Georges et Paredes dans l'axe, Delannoy et Périsset dans les couloirs. À nouveau privé de Boulleau, blessée, qui a rejoint l’infirmerie avec Morroni, la défense alignée était sans surprise. Tout comme le milieu de terrain avec Boquete, Cruz et Erika. En attaque, en l'absence de Cristiane (rentrée au Brésil en raison d'un décès), c'est Delie qui emmenait l'attaque avec Katoto et Sarr dans les couloirs.

Le PSG ouvre le score sur coup franc

Les joueuses de Monica Knudsen était dangereuse très rapidement dans cette rencontre. Haavi glissait le ballon dans la course de Sønstevold qui plaçait une première frappe cadrée (9e). Les Parisiennes répondaient par Sarr, bien servie par Boquete, et dont la reprise à bout portant était repoussée par Karlsrud (13e). Les Parisiennes prenaient ensuite progressivement le jeu à leur compte dans la fin du premier acte. Et si Delie devait sortir remplacée par Palacin, cela n'empêchait pas le PSG d'ouvrir la marque. Sur un coup franc frappé par Cruz côté gauche, c'est Paredes qui reprenait du droit au second poteau en devançant son adversaire et avec de la réussite pour faire trembler le petit filet opposé (0-1, 35'). Dans la foulée, Boquete avait l'occasion de faire le break, en déclenchant une frappe de 20 m qui allait terminer sur le montant gauche de la gardienne, battue (38e). Une occasion qui aurait pu donner plus de sérénité avec deux buts d'avance.

La défense craque en fin de match

Surtout qu'au retour des vestiaires, l'équipe locale revenait avec des intentions plus offensives. Kiedrzynek devait intervenir devant Herlovsen (53e). Le PSG manquait une nouvelle balle de break sur un centre de Katoto pour Sarr, trop juste (58e). L'équipe parisienne commençait à craquer défensivement, commettant des erreurs de placement et techniques. Sur un bon service de Mykjåland sur le côté gauche, elle servait Haavi qui déclenchait une parfaite frappe enroulée du droit pour trouver la lucarne opposée (1-1, 67'). Subissant de plus en plus, le demi-finaliste de l'édition 2016, cédait logiquement. Lancée par Herlovsen, Sønstevold centrait ensuite pour Mykjåland qui taclait le ballon du gauche (2-1, 82'). La défense rompait encore sur un coup franc frappé par Spitse près du poteau de corner et repris au second poteau par Spord qui mettait son pied droit en opposition (3-1, 88'). L'addition aurait même pu être plus lourde avec une tentative de lob d'Herlovsen juste au dessus (83e) puis une nouvelle occasion de cette même joueuse dans les arrêts de jeu (90+1e).

Pour entrevoir la qualification, le PSG doit désormais combler deux buts de retard à Charléty. Cela ne s'annonce pas comme une partie facile face au probable futur champion de Norvège qui a montré avec l'expérience de son effectif qu'il pouvait prétendre à la qualification.

Réaction

Patrice Lair

« On ne peut pas dire que l'on a fait une première mi-temps aboutie. On a marqué, on a peut-être eu une ou deux possibilités avec le tir sur le poteau de Boquete derrière le but, mais ils ont quand même été dangereux sur certains contres. Je ne pense pas que l'on a eu assez de maturité pendant ce match. Cela s'est vérifié sur la deuxième mi-temps, on a fait de grosses fautes. Certaines joueuses ont eu du mal, aussi bien des joueuses qui ont plus d'expériences, que d'autres qui découvrent la Ligue des Champions. C'est un petit peu l'ensemble qui est passé à côté de cette deuxième mi-temps où on a eu aussi la possibilité de marquer ce deuxième but. Après on s'est fait surprendre sur des fautes de marquage, sur des erreurs individuelles. C'est dommageable mais il reste de l'espoir, on a marqué ce but à l'extérieur. Il suffit que l'on gagne 2-0 à Charléty. C'est ce que j'ai essayé de faire comprendre aux joueuses tout de suite après le match. On va se préparer pour le match de championnat contre Metz, le gagner, et après se concentrer sur le match de Ligue des Champions et pourquoi pas réaliser l'exploit de gagner 2-0 voire plus. Rien n'est fini encore, il y a une deuxième manche. Je suis un éternel optimiste. Je vais tout faire pour faire gagner cette équipe. »

Source PSG TV

Historique de l'opposition

CE 2016-2017 Seizièmes de finale PSG-Lillestrøm SK (NOR) 4-1
CE 2016-2017 Seizièmes de finale Lillestrøm SK (NOR)-PSG 3-1

Ligue des Champions

Données sur le foot au féminin

News

Footofeminin.fr : le football au féminin

Suivez toute l'actualité du football féminin en France et à l'étranger (D1 féminine, D2 féminine, Equipe de France, Bleues, sélections nationales, Coupe de France féminine, compétitions universitaires, scolaires, et toutes les statistiques et l'histoire du football féminin)

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr