Footofeminin.fr : le football au féminin

Ligue des Champions 2016-2017

Ligue des Champions 2016-2017 - Huitièmes de finale - BIIK (KAZ)-PSG 0-3

Jeudi 10 novembre 2016 à 14h00

Shymkent (Futbol Ortalığı BÏİK

BIIK (KAZ) - PSG : 0-3 (0-2)

Spectateurs : 400

Arbitre : Olga Zadinová (République tchèque) assisté de Lucie Ratajová (République tchèque) et Zuzana Špindlerová (République tchèque).

Buts pour PSG : Verónica Boquete Giadans 17', Irene Paredes 45', 59'

Avertissements : Annette Messomo 10', Darya Kravets 71' pour BIIK (KAZ)

BIIK (KAZ) : 99-Oksana Zheleznyak ©, 22-Darya Kravets, 14-Kristina Mashkova, 12-Josephine Ngandi, 18-Yulia Myasnikova, 20-Charity Adule, 8-Jordan Roseboro, 6-Annette Messomo (13-Svetlana Bortnikova 89'), 5-Yekaterina Babshuk (15-Yekaterina Krasyukova 86'), 16-Chinyelu Asher, 7-Gulnara Gabelia, 55-Kamila Kulmagambetova, Entr.: Kaloyan Petkov

Non utilisées : 1-Madina Shoikina, 11-Saule Karibayeva, 17-Ulbosin Zholchiyeva, 21-Ksenia Khairulina

PSG : 1-Katarzyna Kiedrzynek, 4-Laura Georges, 8-Erika Cristiano dos Santos, 14-Irene Paredes Hernandez, 5-Sabrina Delannoy, 28-Shirley Cruz Traña ©, 7-Aminata Diallo, 17-Eve Perisset, 11-Anissa Lahmari (22-Sana Daoudi 81'), 10-Cristiane Rozeira de Souza Silva (27-Ouleymata Sarr 64'), 21-Verónica Boquete Giadans, Entr.: Patrice Lair

Non utilisées : 16-Loes Geurts, 30-Romane Salvador, 13-Sandy Baltimore, 19-Lina Boussaha

0-1 Boquete Giadans (17') :

0-2 Paredes (45') :

0-3 Paredes (59') :

Résumé

Les Espagnoles du PSG décisives au Kazakhstan

Le PSG a parfaitement négocié son match aller au Kazakhstan en s'imposant 3-0 à l'extérieur grâce à des réalisations de ses internationales espagnoles Veronica Boquete et Paredes.

Le PSG s'était mis dans les meilleures conditions pour ce long déplacement à 5 000 km de la France. Un vol privé de 6h30, un hébergement de qualité, Patrice Lair avait averti. La découverte de la pelouse la veille de la rencontre donnait le ton. L'entraîneur parisien optait pour un système offensif avec une défense et au milieu de terrain les latérales Delannoy et Périsset. Le but était en effet de prendre le dessus au milieu de terrain et de venir presser haut cette équipe en utilisant au maximum la largeur du terrain grâce aux ailières. Ce système avec la domination technique et territoriale se concrétisait sur la première occasion du match.

Une action initiée par la capitaine Cruz, qui servait Périsset à gauche. Le centre de la latérale était repris par Boquete du plat du pied (0-1, 17'). L'Espagnole inscrivait un premier but précieux à l'extérieur. L'équipe kazakhe répondait par son internationale Gabelia qui cadrait sa tentative bien captée par Kiedrzynek (21e). Delannoy répondait d'une frappe de 18 m repoussée par Zheleznyak (22e). L'incertitude est de mise et les deux entraîneurs ne semblent pas destiner à rester sur leur banc, continuant à donner des consignes. La suite de la première période était plus brouillonne sur un terrain difficile où il fallait doubler de vigilance comme l'apprenait à ses dépens Kiedrzynek sur un essai de la Jamaïcaine Asher (34e). Les quelques supporters locaux donnaient de la voix pour soutenir leur équipe, et brûlaient quelques feuilles sèches dont la fumée survolait le terrain avant d'être vite balayée par le vent. La différence de classe entre les deux équipes étaient flagrantes si bien que Patrice Lair semblait s'impatienter dans sa zone technique. Une alerte sur un corner de Cruz mettait la défense locale en difficulté (40e). Le troisième corner du match tiré par Cristiane était le bon. Paredes le reprenait de la tête aux 5,5 m plein axe (0-2, 45+1').

Paredes réalise un doublé de la tête

À la reprise, le PSG essayait de continuer à presser mais son adversaire ralentissait le jeu, sortant régulièrement le ballon hors du terrain ou en commettant des fautes. Des fautes à répétition qui étaient autant de coups francs. Celui concédé par Adule sur Périsset côté gauche de l'attaque parisienne, était le bon. Cruz le frappait et trouvait la tête de Paredes qui signait là un doublé (0-3, 59'). Le premier huitième de finale de l'ambitieux club kazakh tournait à la déroute laissant même des interrogations sur les choix de l'entraîneur local Kaloyan Petkov. Les joueuses kazakhes se montraient déjà empruntées alors qu'il restait vingt minutes à jouer et qu'aucun changement n'était effectué. À cela s'ajoutait le jeu stéréotypé du BIIK qui cherchait désespérément à jouer sur la Nigériane Adule, facilitant ainsi le travail défensif parisien. Le PSG attendait patiemment la fin de rencontre sans prendre de risque.

Dans une semaine, le match retour à Charléty (jeudi 17 à 19h00) devrait être une formalité pour l'équipe parisienne grâce à cette large victoire dans une rencontre parfaitement négociée (6 tirs cadrés, 3 buts inscrits) malgré des conditions jugées initialement difficiles.

Historique de l'opposition

Ligue des Champions

Données sur le foot au féminin

News

Footofeminin.fr : le football au féminin

Suivez toute l'actualité du football féminin en France et à l'étranger (D1 féminine, D2 féminine, Equipe de France, Bleues, sélections nationales, Coupe de France féminine, compétitions universitaires, scolaires, et toutes les statistiques et l'histoire du football féminin)

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr