Footofeminin.fr : le football au féminin

Ligue des Champions 2017-2018

Ligue des Champions 2017-2018 - Quarts de finales - Chelsea (ANG)-Montpellier 3-1

Mercredi 28 mars 2018 à 19h05

Kingston/Thames (Kingsmeadow/Cherry Red Records)

Chelsea (ANG) - Montpellier : 3-1 (1-1)

Spectateurs : 3050

Arbitre : Anastasia Pustovoitova (Russie) assisté de Ekaterina Kurochkina (Russie) et Ekaterina Marinova (Bulgarie) 4e: Vera Opeykina (R.

Buts pour Chelsea (ANG) : Francesca Kirby 4', 77' pen., Ramona Bachmann 50'

But pour Montpellier : Sofia Jakobsson 36'

Avertissements : Ramona Bachmann 13', Ji So Yun 66' pour Chelsea (ANG), Virginia Torrecilla Reyes 89' pour Montpellier

Chelsea (ANG) : 1-Hedvig Lindahl, 4-Millie Bright, 18-Maren Mjelde, 16-Magdalena Ericsson, 2-Maria Thorisdottir, 10-Ji So Yun (5-Gilly Flaherty 81'), 17-Katie Chapman ©, 3-Hannah Blundell, 24-Drew Spence (22-Erin Cuthbert 72'), 23-Ramona Bachmann, 14-Francesca Kirby (7-Gemma Davison 81'), Entr.: Emma Hayes

Non utilisées : 28-Carly Telford, 9-Eniola Aluko, 11-Claire Rafferty, 25-Jade Bailey

Montpellier : 12-Casey Murphy, 4-Marion Torrent, 6-Anouk Dekker (5-Laura Agard 87'), 23-Linda Sembrant ©, 7-Sakina Karchaoui, 17-Janice Cayman, 14-Virginia Torrecilla Reyes, 8-Sandie Toletti (29-Clarisse Le Bihan 79'), 10-Sofia Jakobsson, 15-Stina Blackstenius (11-Katrine Veje 79'), 21-Valérie Gauvin, Entr.: Jean-Louis Saez

Non utilisées : 30-Méline Gérard, 9-Laetitia Tonazzi, 18-Marie-Charlotte Léger, 26-Manon Uffren

1-0 Kirby (4') : Karchaoui effectue une passe latérale dans l'axe à 30 m, interceptée par Kirby dans l'axe qui file au but et conclut du plat du pied gauche dans la surface

1-1 Jakobsson (36') : Servie par Cayman, Jakobsson déborde et arrive côté droit de la surface et place une frappe lobée du droit qui vient rebondir sur le poteau opposé et entrer dans le but

2-1 Bachmann (50') : Kirby renverse le jeu de la droite vers la gauche qui se retrouve totalement seule dans la surface à Murphy et ouvre son pied droit pour lever le ballon et trouver le côté opposé

3-1 Kirby (77') : Faute de Sembrant sur Ji So Yun à l'entrée de la surface. Penalty frappé du droit sur la droite de Murphy

Résumé

Fin de l'aventure européenne pour MONTPELLIER

Malgré la volonté d'aller de l'avant, Montpellier a payé cher ses erreurs défensives dont les rapides attaquantes des Blues ont su profiter pour assurer la qualification bien engagée après le match aller.


Jakobsson a marqué face à son ancien club mais n'a pas pu faire plus (photo Chelsea LFC)
Jakobsson a marqué face à son ancien club mais n'a pas pu faire plus (photo Chelsea LFC)
Avec deux défaites en deux matchs, Montpellier n'a pas réussi à surprendre Chelsea sur son terrain qui a su marquer aux moments opportuns pour ne permettre à son adversaire de se relancer. Battues 0-2 à domicile, les Montpelliéraines venaient à Londres avec l'envie de réagir pour tenter de bousculer l'équipe de Chelsea. Deux changements dans le secteur offensif étaient opérés par Jean-Louis Saez avec Blackstenius et Gauvin titulaires, Veje et Tonazzi sur le banc.

Mais les plans étaient vides perturbés puisqu'après 3 minutes 47 secondes, Kirby avait déjà fait trembler les filets de Murphy. La faute à une perte de balle à 30 m dans l'axe de Karchaoui qui voulait chercher une partenaire dans le couloir droit, où Kirby jaillissait pour filer au but, plus rapide que Dekker et adroite à l'entrée de la surface d'une frappe du gauche (1-0, 4').

Jakobsson sur un coup d'éclat

Gauvin n'a pas trouvé la faille (photo Chelsea LFC)
Gauvin n'a pas trouvé la faille (photo Chelsea LFC)
Les Montpelliéraines obligées de prendre des risques, se mettaient aussi en péril défensivement face à la vitesse des contres de Chelsea. Blackstenius trouvait les gants de sa compatriote Lindahl une première fois (10e), Gauvin se procurait une belle occasion qui frôlait le cadre (22e) avant de reprendre d'un puissant coup de tête un corner de Torrecilla mais Lindhal était présente (25e). Si la série de corners ne donnait rien, l'action individuelle de Jakobsson faisait la différence. Partie du milieu de terrain après avoir servi par Cayman dans le couloir droit, elle remontait le ballon jusqu'à entrer dans la surface avant de réussir une frappe du droit qui trouvait le côté opposé (1-1, 36').

Kirby dans tous les bons coups

Bachmann a marqué dès la reprise
Bachmann a marqué dès la reprise
L'espoir renaissait avec encore deux buts à inscrire, sauf qu'une nouvelle erreur défensive dès la reprise, mettait un terme à cette lueur. L'intenable Kirby avait le coup d’œil pour trouver sur la gauche Bachmann, libérée de tout marquage, qui filait au but et ouvrait bien son pied (2-1, 50'). L'efficacité de Chelsea avait de quoi refroidir Montpellier. L'expérience anglaise allait être encore plus criante avec Ji So Yun aux 20 m qui arrivait à entrer dans la surface après avoir passé Torrecilla, pour se faire déséquilibrer par Sembrant. Le penalty transformé par Kirby était un point d'honneur pour la qualification anglaise (3-1, 77').

Le leader du championnat anglais continue son brillant parcours avec à son tableau de chasse un club allemand (Munich), un club suédois (Rosengard) et un club français (Montpellier). Le prochain sera à nouveau allemand avec Wolfsbourg.

Réactions

Jean-Louis Saez : "Il y a peut-être des regrets sur le premier match. Je pense que l'on a fait un deuxième match meilleur que le premier. Remonter deux buts cela a été compliqué, dans une gestion qui ne nous a pas été favorable. Je crois qu'en première mi-temps, on doit mener et à la sortie, on rentre à 1-1. Il faut alors faire une grosse deuxième mi-temps mais le but à la 48e minute nous condamne pratiquement. Après cela était dur dans les têtes.
Elles ont fait souvent la différence dans ces temps-là (ndlr : début de mi-temps). J'avais dit que ce qui pouvait nous manquer dans cette confrontation, c'était l'expérience. C'est la quatrième année d'affilée que Chelsea arrive à se qualifier. L'expérience de ces matchs, ce qu'elles emmagasinent au fil des années, fait que ces moments-là, elles arrivent à mieux les gérer. Aujourd'hui, j'avais rajeuni un peu l'équipe avec six filles de moins de 23 ans pour donner un peu de folie face à une équipe de 28 ans de moyenne d'âge, expérimentée.
On a essayé de jouer en 3-4-3, cela les a contrarié, ce premier but nous a fait du mal. On arrive à revenir à un partout, si on était rentrés à 2-1 cela aurait été logique. Il aurait fallu arriver à ce score pour les faire douter et finalement c'est elle qui mène 2-1. Après on a subi des contres, on a essayé de travailler sur des attaques placées.
C'était une équipe avec des attaquantes redoutables. On sort avec de l'expérience. Pour l'avenir, cela va être intéressant. L'intensité qu'il y avait aujourd'hui, on en rencontre très peu dans le championnat avec des attaquantes petites qui vont très vites."

Valérie Gauvin : "Ca a été compliqué. On a laissé des espaces qu'il ne fallait pas. Il y a eu des décalages malheureusement cela a été au fond. On est très déçues. On espérait faire quelque chose. On a tout donné".

Avec Sylvain Jamet, à Londres

Historique de l'opposition

Ligue des Champions

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr