Ligue des Champions 2020-2021

Ligue des Champions 2020-2021 - Seizièmes de finale - Juventus (ITA)-Lyon 2-3

Mercredi 09 décembre 2020 à 15h00

Turin (Juventus Stadium)

Juventus (ITA) - Lyon : 2-3 (2-1)

Arbitre : Riem Hussein (Allemagne) assisté de Sina Diekmann (Allemagne) et Melissa Joos (Allemagne). 4e : Franziska Wildfeuer.

Buts pour Juventus (ITA) : Lina Hurtig 16', Kadeisha Buchanan 37' csc

Buts pour Lyon : Wendie Renard 30' pen., Melvine Malard 67', Saki Kumagai 88'

Avertissements : Barbara Bonansea 29', Arianna Caruso 44' pour Juventus (ITA), Kadeisha Buchanan 5' pour Lyon

Juventus (ITA) : 1-Laura Giuliani, 2-Tuija Hyyrynen, 3-Sara Gama ©, 32-Linda Sembrant, 13-Lisa Boattin, 11-Barbara Bonansea (20-Maria Alves 74'), 4-Aurora Galli, 21-Arianna Caruso, 7-Valentina Cernoia, 17-Lina Hurtig (8-Martina Rosucci 84'), 10-Cristiana Girelli (9-Andrea Stašková 65'), Entr.: Rita Guarino

Non utilisées : 42-Doris Bačić, 46-Sabrina Tasselli, 5-Dalia Ippolito, 12-Matilde Lundorf Skovsen, 19-Annahita Zamanian, 23-Cecilia Salvai, 26-Sara Caiazzo, 33-Michela Giordano, 99-Alice Berti

Lyon : 16-Sarah Bouhaddi, 12-Ellie Carpenter, 21-Kadeisha Buchanan, 3-Wendie Renard ©, 26-Sakina Karchaoui (24-Jodie Taylor 84'), 5-Saki Kumagai, 10-Dzsenifer Marozsán, 8-Sara Björk Gunnarsdóttir (6-Amandine Henry 57'), 20-Delphine Cascarino (23-Janice Cayman 57'), 17-Nikita Parris (28-Melvine Malard 57'), 7-Amel Majri (4-Selma Bacha 77'), Entr.: Jean-Luc Vasseur

Non utilisées : 1-Lola Gallardo, 40-Katriina Talaslahti, 18-Alice Sombath, 22-Sally Julini, 27-Vicki Becho

1-0 Hurtig (16') : Servie par Caruso, Bonansea sur le côté droit centre au second poteau pour la tête de Hurtig située dans le dos de Carpenter à 6 m

1-1 Renard (30') : Faute de Karchaoui sur Bonansea à la limite de la surface côté gauche. Penalty tiré par Renard du droit qui ouvre son pied et place le ballon à mi-hauteur sur la gauche de Giuliani.

2-1 Buchanan (37') : Bonansea dans l'axe remonte le ballon décale à gauche pour Hurtig qui délivre un centre dévié par Carpenter à l'entrée de la surface puis Buchanan dans les 5,5 m du pied droit alors que Bouhaddi sortait.

2-2 Malard (67') : Buchanan au milieu cherche de l'extérieur du droit à trouver Cayman mais en revenant Boattin dévie le ballon qui arrive sur Malard à l'entrée de la surface qui résiste à Gama et à 7 m du but, croise sa frappe du droit.

2-3 Kumagai (88') : Centre de Cayman depuis la droite, le ballon dévié par Sembrant au premier poteau, récupéré par Malard à l'angle des 5,5m dos au but, elle trouve Kumagai qui arrive face au but à 9 m qui conclut en taclant du gauche.

Match joué à huis clos

Résumé

L'OL bousculé mais victorieux

Mené au score à deux reprises, l'OL s'est finalement imposé sur le terrain de la Juventus grâce au but décisif de Saki Kumagai en fin de match.

Les Lyonnaises n'avaient jamais été autant bousculé lors de leur entrée en lice dans la compétition. Malgré sa courte histoire, la section féminine de la Juve qui avait été éliminée face à Brøndby et Barcelone les saisons précédentes a montré sans retenue que son statut de leader du championnat italien n'était pas usurpé.

Jean-Luc Vasseur avait décidé de laisser Amandine Henry, lui préférant Sara Björk Gunnarsdottir plus en forme, alors qu'Eugénie Le Sommer était encore convalescente. Du côté italien, Sara Gama rétablie retrouvait sa place en défense tandis que la surprise était dans le secteur offensif avec Lina Hurtig.

Hurtig refroidit l'OL

Les premières minutes étaient favorables aux Lyonnaises avec une première belle occasion sur une tête de Gunnarsdottir à la réception d'un coup franc de Marozsan. Renard n'arrivait pas à reprendre (2e). Sur un mouvement à droite entre Parris et Majri, la tentative manquait de puissance (6e). Passées ses dix premières minutes favorables, l'OL montrait quelques failles défensives dont la titulaire surprise Hurtig allait profiter. Une première alerte dans le dos de Renard, sa frappe trouvait le petit filet extérieur (14e). Moins de deux minutes après, son coup de tête sur un centre de Bonansea faisait mouche (1-0, 16').

Les Lyonnaises allaient être bien heureuses en égalisant sur un penalty généreusement obtenu avec une faute de Bonansea à la limite de la surface de Karchaoui qui finissait sa chute dans la surface. Dans l'exercice décisif du penalty, Renard ne tremblait pas (1-1, 30'). La fébrilité lyonnaise était encore réelle lorsque sur une mauvaise relance de Buchanan, Hurtig se retrouvait seule face à Bouhaddi qui gagnait brillamment son duel (32e). La dernière action avant la pause de Majri sur coup franc n'accrochait pas le cadre (43e).

Malard-Cayman, duo gagnant

L'OL se devait d'afficher un autre visage après la pause. Après un corner de Marozsan et une tête de Renard trop décroisée (53e), les trois changements de Jean-Luc Vasseur insufflaient un renouveau à l'équipe lyonnaise. Lancée par Renard, Malard accélérait, jouait en appui avec Majri, avant de manquer la dernière passée (64e). Ce n'était que partie remise pour le duo Cayman - Malard, la seconde en puissance remettait son équipe dans le bon sens (2-2, 67'). La libération arrivait encore avec ce binôme Cayman - Malard et finalement Kumagai en embuscade qui concluait du gauche (2-3, 88').

Alerte sans conséquence pour l'OL qui partira en ballottage favorable dans une semaine pour le match retour.

Réactions

Melvine MALARD sur OLTV

« Je remercie le coach et mes coéquipières. C'est important pour moi de me sentir en confiance sur ce terrain, dans ce grand stade. Je suis très contente aujourd'hui. On gagne ce match avec de la détermination. C'est important pour nous. Je suis à l'OL depuis 5 ans. Pour moi, ce but signifie beaucoup. Pourquoi pas le début d'une longue série. J'ai grandi à côté de grandes joueuses. C'est important de travailler dur et de jouer simple selon moi. La présence du président Aulas est importante. Il a beaucoup de mots forts et de paroles qui nous mettent en confiance. Nous sommes très heureuses de gagner aujourd'hui, qui plus est à ses côtés. »

Jean-Luc VASSEUR sur OLTV

« Nous avons été menés 1 but à 0 rapidement. Les filles ont fait preuve d'une grande résilience et d'un fort mental. Les matchs ne sont jamais faciles. Nous sommes revenus au score et nous prenons un but après. C'était étrange. Il y a eu des bonnes choses et des moins bonnes. Nous y avons cru encore après le deuxième but encaissé. Les rentrantes ont apporté beaucoup d'énergie positive et de talent. On peut compter sur ce banc. Elles ont apporté de la fraîcheur pour virer en tête et remporter ce match. Les changements peuvent inverser le cours d'un match. Je pense qu'il fallait vite mettre du sang frais pour nous relancer et avoir l'énergie nécessaire. Prendre deux buts, ça ne nous convient pas. Même un but. Nous sommes forcément déçus de cela. La Juventus nous a posé beaucoup de problèmes. Nous voulons remporter les deux prochains matchs de cette fin d'année, avec tout l'effectif. »

Historique de l'opposition