Ligue des Champions 2020-2021

Ligue des Champions 2020-2021 - Seizièmes de finale - Lyon-Juventus (ITA) 3-0

Mardi 15 décembre 2020 à 19h00

Décines-Charpieu (OL Stadium)

Lyon - Juventus (ITA) : 3-0 (1-0)

Arbitre : Sara Persson (Suède) assisté de Camilla Stendahl (Suède) et Jilan Taher (Suède). 4e: Lovisa Johansson.

Buts pour Lyon : Dzsenifer Marozsán 21', Melvine Malard 88', Janice Cayman 91'

Avertissements : Saki Kumagai 2', Amandine Henry 12', Dzsenifer Marozsán 73' pour Lyon

Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ©, 12-Ellie Carpenter, 21-Kadeisha Buchanan, 5-Saki Kumagai, 4-Selma Bacha (27-Vicki Becho 90'), 6-Amandine Henry, 8-Sara Björk Gunnarsdóttir, 10-Dzsenifer Marozsán (24-Jodie Taylor 90'), 20-Delphine Cascarino (23-Janice Cayman 72'), 17-Nikita Parris (28-Melvine Malard 63'), 7-Amel Majri (22-Sally Julini 90'), Entr.: Jean-Luc Vasseur

Non utilisées : 1-Lola Gallardo, 40-Katriina Talaslahti, 3-Wendie Renard, 13-Manon Revelli, 15-Assimina Maoulida, 18-Alice Sombath

Juventus (ITA) : 42-Doris Bačić , 3-Sara Gama © (20-Maria Alves 58'), 23-Cecilia Salvai, 32-Linda Sembrant, 4-Aurora Galli (19-Annahita Zamanian, 2-Tuija Hyyrynen, 7-Valentina Cernoia, 21-Arianna Caruso, 13-Lisa Boattin, 10-Cristiana Girelli (12-Barbara Bonansea 46'), 17-Lina Hurtig (9-Andrea Stašková 76'), 46-Sabrina Tasselli, 5-Dalia Ippolito, 8-Martina Rosucci, 12-Matilde Lundorf Skovsen, 26-Sara Caiazzo, 27-Alice Giai,, 33-Michela Giordano, 99-Alice Ilaria Berti, Entr.: Rita Guarino

1-0 Marozsán (21') : Bačić relance court pour Sembrant à 20 m. Pressing de Marozsán qui intercepte le ballon, entre dans la surface et ajuste la gardienne d'une frappe du droit en force à 8 m plein axe.

2-0 Malard (88') : Malard récupère à 35 m joue en talonnant le ballon avec Marozsán qui lui remet dans la course. Malard accélère, passant entre Salvai et Sembrant avant de conclure du plat du pied gauche au point de penalty.

3-0 Cayman (91') : Majri renverse le jeu à droite pour Marozsán, qui contrôle et centre en retrait sur Majri qui a suivi et place une tête plongeante décroisée à 9 m au premier poteau que Cayman vient couper du droit à 3 m pour marquer sur la gauche de la gardienne.

Match joué à huis-clos

Résumé

L'OL finit bien l'année 2020

En dépit d'une courte victoire à l'aller (3-2), l'OL partait favori pour ce match retour, le dernier de l'année 2020. Les Lyonnaises ont maîtrisé cette rencontre en lui donnant un peu plus d'ampleur sur la fin grâce aux remplaçantes.

Sur la pelouse du Groupama Stadium, la minute de silence en hommage à Gérard Houllier fut intense. Ce dernier n'aurait probablement pas manqué ce rendez-vous, fervent soutien de la section féminine lyonnaise.

Jean-Luc Vasseur alignait cette fois-ci Amandine Henry dans le onze de départ mais laissait Wendie Renard (blessée) sur le banc, Saki Kumagai prenant son poste aux côtés de Kadeisha Buchanan alors que Selma Bacha évoluait dans le couloir gauche à la place de Sakina Karchaoui, également blessée. Offensivement, le trio Cascarino - Parris - Majri était renouvelé alors que Le Sommer manquait encore à l'appel.

La coach italienne optait pour une défense à trois qui était proche de se faire surprendre dès la première minute. Sur une relance de Bouhaddi, Majri arrivait à entrer côté gauche de la surface mais plaçait sa frappe dans le petit filet extérieur. Une fois ce réglage effectué, la Juventus affichait la même adversité qu'au match aller, organisée défensivement mais Hurtig ne retrouvait pas les opportunités connues une semaine plus tôt.

Dzsenifer Marozsán met la défense à la faute

Nikita Parris expédiait une première frappe au dessus (6e) avant de manquer la balle du 1-0. Sur une action de Cascarino qui provoquait côté droit, son centre trouvait Parris, seule au 2e poteau mais l'attaquante ne redressait pas assez le ballon qui finissait sur le montant (14e).

Le premier but du match allait venir d'une erreur défensive. Une relance courte au sol de la gardienne dans l'axe pour Linda Sembrant. Dzsenifer Marozsán réalisait un bon pressing pour récupérer et venir ajuster en force la gardienne croate, titulaire suite à la blessure de Laura Giuliani, samedi dernier (1-0, 21'). L'Allemande tentait à nouveau sa chance (32e) sans la même réussite.

Malard, joker gagnant

Au fil des minutes et sous une pluie redoublant d'intensité, les joueuses de la Juventus se montraient plus empruntées physiquement et l'OL poursuivait sa pression. Il manquait cependant la justesse technique sur le dernier geste pour donner plus d'ampleur au score. Si l'OL gérait la fin de la rencontre, l'entrée des remplaçantes lyonnaises allait faire la différence alors que la capitaine italienne sortie manquait dans l'organisation défensive visiteuse. Comme à l'aller, Malard était en vue. Une première fois, Tiina Hyyrynen effectuait un sauvetage décisif (83e) mais après une bonne combinaison avec Marozsán, elle venait confirmer sa forme du moment (2-0, 88'). Maria Alves avait ensuite sur l'une des rares actions offensives italiennes l'occasion de frapper mais butait en angle fermé sur Bouhaddi (89e). Finalement, dans les arrêts de jeu, Cayman était en embuscade pour dévier une tête plongeante de Majri (3-0, 90+1').

Les huitièmes de finale qui auront lieu cette saison exceptionnellement en mars seront bien avec l'OL mais qui devra attendre deux mois pour connaître son adversaire. Dès ce soir, les Lyonnaises vont pouvoir souffler quelques jours après six mois consécutifs.

Historique de l'opposition