Ligue des Champions 2021-2022

Ligue des Champions 2021-2022 - Quarts de finales - PSG-Bayern Munich (ALL) 2-2

Mercredi 30 mars 2022 à 21h00

Paris (Parc des Princes)

PSG - Bayern Munich (ALL) : 2-2 (1-1)

Spectateurs : 27262

Arbitre : Esther Staubli (Suisse) assisté de Susann Küng (Suisse) et Sara Telek (Autriche).

Buts pour PSG : Sandy Baltimore 17', Ramona Bachmann 112'

Buts pour Bayern Munich (ALL) : Saki Kumagai 19', Lea Schüller 54'

Avertissements : Paulina Dudek 14', Sakina Karchaoui 49', Sandy Baltimore 115' pour PSG, Klara Bühl 94' pour Bayern Munich (ALL)

PSG : 30-Barbora Votíková, 12-Ashley Lawrence, 15-Amanda Ilestedt, 4-Paulina Dudek (5-Elisa De Almeida 106'), 7-Sakina Karchaoui, 8-Grace Geyoro © (6-Luana 120'), 14-Kheira Hamraoui (10-Ramona Bachmann 93'), 20-Aminata Diallo (18-Laurina Fazer 77'), 11-Kadidiatou Diani, 9-Marie-Antoinette Katoto, 21-Sandy Baltimore (25-Magnaba Folquet 116'), Entr.: Didier Ollé-Nicolle

Non utilisées : 40-Charlotte Voll, 50-Océane Toussaint, 17-Celin Bizet, 19-Estelle Cascarino, 23-Jordyn Huitema, 27-Léa Khelifi

Bayern Munich (ALL) : 33-Janina Leitzig, 5-Hanna Glas, 3-Saki Kumagai, 14-Glódís Viggósdóttir, 30-Carolin Simon, 12-Sydney Lohmann, 16-Lina Magull ©, 7-Giulia Gwinn, 17-Klara Bühl, 11-Lea Schüller, 6-Lineth Beerensteyn (35-Julia Landenberger 105'), Entr.: Jens Scheuer

Non utilisées : 40-Juliane Schmid , 44-Cecilía Rúnarsdóttir, 43-Laura Marie Gloning

1-0 Baltimore (17') : Corner de Baltimore dévié par Beerensteyn au premier poteau puis par Lohmann dans l'axe. Katoto récupère et ressort le ballon couloir droit pour Baltimore qui enroule une frappe excentrée du gauche de 25 m qui va se loger dans la lucarne opposée.

1-1 Kumagai (19') : Coup franc de 25 m de Simon décalé à droite qui trouve dans l'axe la tête de Schüller. Votíková repousse mais Kumagai est présente seule face au but à 3 m qui vient conclure du gauche.

1-2 Schüller (54') : Dans le rond central, Magull sert Bühl côté gauche qui s'avance juste à l'entrée de la surface côté gauche et place une frappe puissante du droit dévié par Schüller sur la trajectoire et le ballon finit sur la droite de Votíková prise à revers.

2-2 Bachmann (112') : Lawrence à droite sert Bachmann dans la surface à 12 m qui effectue un contrôle orienté devant Landenberger et pivote pour placer une frappe croisée du droit dans le petit filet opposé.

Résumé

Le PSG se qualifie à l'arraché

Il aura fallu attendre la fin de la prolongation pour que la décision se fasse entre le PSG et le Bayern Munich. C'est Ramona Bachmann a offert la qualification à Paris, mené au score durant près d'une heure.

Pour ce match retour que le PSG abordait avec un but d'avance, Didier Ollé-Nicole décidait de titulariser Paulina Dudek, de retour de blessure, et le duo Aminata Diallo-Kheira Hamraoui au milieu de terrain. Jens Scheuer de son côté n'avait que peu de choix avec sept absentes positives au covid, tout juste de quoi proposer un onze de qualité, et seulement deux joueuses de champ peu expérimentées sur le banc.

Pour autant, les Munichoises entraient le mieux dans la rencontre et imprimaient une grosse intensité qui faisait mal au PSG. Sakina Karchaoui (8') puis Ashley Lawrence (10') étaient décisives, puis Klara Bühl manquait une belle opportunité alors que Lineth Beerensteyn avait fait la différence et pris la défense à contre-pied (16'). Pourtant, ce sont les Parisiennes qui frappaient les premières, et comme au match aller sur corner. Le corner de Sandy Baltimore était repoussé, mais Marie-Antoinette Katoto ressortait la balle sur elle, qui envoyait un centre-tir qui faisait mouche, comme Mapi Leon quelques heures plus tôt contre le Real Madrid (1-0, 17').

Kumagai répond à Baltimore

Le PSG prenait alors deux buts d'avance, mais n'avait pas le temps de véritablement lancer son match car le Bayern revenait immédiatement dans la partie, et comme match aller également, sur situation de coup franc. Barbora Votíková relâchait le ballon -ce ne sera pas la dernière fois de la rencontre-, et Saki Kumagai en profitait pour remettre les deux équipes à égalité sur le match (1-1, 19').

La deuxième moitié du premier acte était un peu plus équilibré, et les deux équipes parvenaient à se montrer dangereuses. Lawrence, qui n'était pas attaquée, pénétrait dans la surface et le ballon arrivait sur Grace Geyoro qui frappait en deux temps, et voyait Janina Leitzig réaliser un arrêt réflexe (26'). La gardienne allemande devait ensuite se détendre pour détourner une frappe de Kadidiatou Diani (28'), et dans la foulée, Dudek perdait le ballon sous la pression de Schüller, qui parcourait trente mètres avant de déclencher une frappe qui n'accrochait pas le cadre (29'). Le Bayern se montrait encore dangereux sur coup franc, mais cette fois-ci Votíková parvenait à capter le ballon en deux temps sur une tête de Glodis Viggosdottir (37'). Alors que Katoto passait toute proche de reprendre un centre de Diani au second poteau (42'), le PSG pouvait respirer alors que les Bavaroises ne profitaient pas d'une sortie quelque peu hasardeuse de la gardienne parisienne hors de sa surface. À la pause, le PSG était devant au score cumulé, mais le Bayern avait dominé ce premier acte et semblait en capacité de réaliser la performance qu'il recherchait alors que les Parisiennes, malgré quelques bonnes attaques, aura été timoré et déséquilibré.

Schüller envoie le PSG en prolongation

Malgré une belle passe de Katoto pour Baltimore dans les premières minutes après le retour des vestiaires qui voyait la buteuse parisienne du jour manquer le cadre (53'), le PSG n'était pas entré dans cette seconde période et le Bayern inscrivait son deuxième but de la soirée, grâce à Lea Schüller qui déviait du coude une frappe de Bühl et prenait Votíková à contre-pied pour valider la bonne période de la part des Bavaroises revenues avec de bonnes intentions et obtenaient ainsi l'égalité sur l'ensemble des deux rencontres (1-2, 55'). Dominatrices, elles portaient régulièrement le danger sur les cages de Votíková qui peinait à capter les frappes adverses et mettait son équipe en danger (62', 79'). Côté parisien, le trio d'attaque parvenait à se montrer dangereux par à-coups, Katoto était contrée une première fois (68'), et elle pensait certainement redonner l'avantage à Paris dix minutes plus tard sur une frappe devant le but suite à un centre de Baltimore revenue sur elle, mais c'était sans compter un nouvel arrêt réflexe de Leitzig qui détournait le ballon (79').

La fin du temps réglementaire était quasiment à sens unique avec un gros rythme imprimé pas les Munichoises et plusieurs situations de but qui auraient probablement été synonymes de qualification, parmi lesquelles une frappe croisée puissante de Bühl qui frôlait la lucarne opposé (87'), une autre de Carolin Simon captée cette fois-ci par Votíková (90') qui offrait ensuite une belle opportunité de lob à Simon suite à une nouvelle sortie hors de sa surface, mais Amanda Ilestedt était présente pour repousser de la tête (90+2'). Fin de temps réglementaire compliquée pour le PSG qui était donc emmené en prolongation par une équipe bavaroise plus volontaire, plus généreuse.

Quinze minutes de statu quo avant le but libérateur de Bachmann

La première période de la prolongation était plutôt équilibrée entre deux équipes qui commençaient à fatiguer, ce qui permettait notamment d'ouvrir quelques espaces en défense. Sur une passe en retrait trop molle de Kumagai pour Leitzig, la gardienne devançait de justesse Ramona Bachmann et le ballon revenait sur Katoto à l'entrée de la surface. Comme en seconde période cependant, sa frappe était repoussée par Kumagai (98'). En contre-attaque, Diani avait le choix et servait Bachmann, qui tirait directement sur Leitzig (104').

Alors que les Bavaroises avaient un peu manqué de souffle lors de la première période de la prolongation, elles revenaient pour les quinze dernières minutes avec plus de dynamisme, et Lina Magull déclenchait une première frappe qui manquait le cadre (106'). Alors que les minutes défilaient, c'est le PSG qui allait trouver les ressources pour prendre l'avantage grâce à Bachmann, qui contrôlait une passe de Lawrence puis se retournait vers le but et faire mouche (2-2, 111'). Une entrée réussie pour la Suissesse. Les dernières minutes de la rencontre étaient tendues et âprement disputées entre deux équipes fatiguées - l'une logiquement un peu plus que l'autre -, et c'est donc Paris qui obtenait la qualification pour les demi-finales.

Pour le club francilien, il faudra retenir le résultat et oublier la manière, car les joueuses auront réalisé une prestation plus que moyenne et auront été dominées ainsi que maladroites face à une équipe du Bayern qui a logiquement manqué de jus en toute fin de rencontre.

Historique de l'opposition

CE 2021-2022 Quarts de finales PSG-Bayern Munich (ALL) 2-2
CE 2021-2022 Quarts de finales Bayern Munich (ALL)-PSG 1-2
CE 2016-2017 Quarts de finales PSG-Bayern Munich (ALL) 4-0
CE 2016-2017 Quarts de finales Bayern Munich (ALL)-PSG 1-0