Ligue des Champions 2022-2023

Ligue des Champions 2022-2023 - Phase de poules - Juventus (ITA)-Lyon 1-1

Jeudi 27 octobre 2022 à 18h45

Turin (Juventus Stadium)

Juventus (ITA) - Lyon : 1-1 (0-1)

Spectateurs : 7338

Arbitre : Marta Huerta De Aza (Espagne assisté de Guadalupe Porras Ayuso (Espagne) et Eliana Fernández González (Espagne).

But pour Juventus (ITA) : Melvine Malard 52' csc

But pour Lyon : Lindsey Horan 23'

Avertissements : Damaris Egurrola 21', Daniëlle van de Donk 50', Signe Bruun 79', Selma Bacha 81' pour Lyon

Juventus (ITA) : 16-Pauline Peyraud-Magnin, 71-Martina Lenzini (5-Amanda Nildén 77'), 23-Cecilia Salvai ©, 32-Linda Sembrant, 13-Lisa Boattin, 77-Sara Björk Gunnarsdóttir (21-Arianna Caruso 70'), 2-Sofie Pedersen (9-Sofia Cantore 88'), 15-Julia Grosso, 11-Barbara Bonansea (22-Agnese Bonfantini 69'), 10-Cristiana Girelli, 18-Lineth Beerensteyn (7-Valentina Cernoia 70'), Entr.: Joe Montemurro

Non utilisées : 1-Roberta Aprile , 38-Camilla Forcinella, 3-Sara Gama, 8-Martina Rosucci, 12-Matilde Lundorf, 19-Annihata Zamanian, 33-Evelina Duljan

Lyon : 1-Christiane Endler , 23-Janice Cayman, 6-Amandine Henry, 3-Wendie Renard ©, 4-Selma Bacha, 26-Lindsey Horan, 11-Damaris Egurrola (18-Alice Sombath 42'), 17-Daniëlle van de Donk, 20-Delphine Cascarino (5-Perle Morroni 82'), 28-Melvine Malard, 9-Eugénie Le Sommer (24-Signe Bruun 66'), Entr.: Sonia Bompastor

Non utilisées : 30-Alyssia Paljevic, 40-Emma Holmgren, 2-Inès Jaurena, 21-Vanessa Gilles, 25-Inès Benyahia, 27-Vicki Becho, 37-Maeline Mendy

0-1 Horan (23') : À 40 m, Renard allonge une longue balle depuis le côté gauche pour trouver Horan près du point de penalty qui contrôle devant la gardienne venue à sa rencontre avant de conclure du gauche à 6 m dans le but vide.

1-1 Malard (52') : Pedersen décale sur Bonansea côté gauche dans la surface qui se déjoue de Cayman par une série de dribbles et centre au sol devant le but. Malard se jette et dévie du pied droit au ras du montant surprenant Endler qui avait anticipé un centre.

Résumé

L'OL se contente d'un nul face à la Juventus

L'Olympique lyonnais a dominé mais n'a obtenu que le point du match nul à Turin face à la Juventus (1-1). Lindsey Horan a ouvert le score, Melvine Malard contre son camp a remis les deux équipes à égalité.

Une semaine après une défaite historique à domicile face à Arsenal (1-5), Lyon cherchait à se relancer face à adversaire qu'il connait bien puisqu'il l'avait éliminé en quarts de finale la saison dernière et en seizièmes de finale la saison précédente. En difficulté en ce début de saison et battue ce week-end en championnat, la Juventus espérait un bon résultat à domicile, comme ce fut le cas la saison dernière puisque malgré l'élimination, l'équipe avait remporté le match aller 2-1. Bonne nouvelle côté lyonnais, le retour dans le groupe de Vanessa Gilles et dans la peau d'une titulaire pour Delphine Cascarino, alignée avec Melvine Malard et Eugénie Le Sommer à la pointe de l'attaque.

Après un début de match rythmé, le ballon circulant vite d'un but à l'autre sans occasion franche à signaler, Lyon prenait rapidement le contrôle de la rencontre et se montrait dangereux, la Juventus montrant elles quelques velléités en contre-attaque. Daniëlle van de Donk était un peu trop courte sur un centre de Malard (8') puis déclenchait la première frappe de la rencontre, contrée (9'). Sur le corner qui suivait, Damaris Egurrola voyait sa tête retomber derrière la barre (10'), mais le danger se rapprochait pour les Rhodaniennes.

Un avantage signé Horan, sur une ouverture de Renard

Il fallait attendre près d'un quart d'heure, mais sur une ouverture précise de Wendie Renard, Lindsey Horan contrôlait devant Pauline Peyraud-Magnin et marquait dans le but vide (0-1, 23'). Le fait de la seconde partie de la première période était la sortie sur blessure de Damaris, touchée à la jambe sur un coup franc italien. Après plusieurs minutes, elle était évacuée sur civière, puis le match reprenait avec une équipe italienne plus offensive. Lineth Beerensteyn était contrée (43') et Barbara Bonansea n'accrochait pas le cadre (45+1'). Les Fenottes rentraient au vestiaire avec un petit but d'avance, un avantage logique vu le déroulement de la première période, les Italiennes n'ayant pas cadré le moindre tir.

La Juve revient sur un c.s.c.

Ni Joe Montemurro ni Sonia Bompastor n'effectuait de changement à la pause, et la seconde période repartait avec des bonnes minutes de la part de la Juventus. Julia Grosso manquait de peu le cadre (49'), mais les Italiennes n'attendaient pas longtemps pour revenir au score. Alors qu'elles faisaient tourner le ballon aux abords de la surface, Bonansea était servie et centrait... pour Malard, qui en voulant dégager le ballon inscrivait un deuxième but contre son camp en trois matches (1-1, 52'). Les Rhodaniennes n'arrivaient pas à prendre le dessus même si elles se créaient les seules opportunités. Peyraud-Magnin se couchait bien sur une frappe de Signe Bruun qui se signalait pour son entrée sur le terrain à la place d'une le Sommer très discrète (67'), un centre-tir d'Henry manquait de peu le cadre (71'), et Horan ne cadrait pas son coup franc (74').

Les minutes défilaient avec une équipe lyonnaise à l'attaque et une équipe de la Juventus qui défendait bien mais ne se montrait guère de l'autre côté du terrain, même si on peut souligner la bonne défense de Perle Morroni sur Cristiana Girelli à quelques minutes de la fin de la rencontre. Dans les arrêts de jeu, une tête de Malard déviée offrait un corner sans conséquence (90+3'), puis sur un dernier corner, Renard manquait sa tête (90+5') et le match en restait là. Les championnes d'Europe en titre ont été accrochées par la Juventus, et n'ont toujours pas gagné en deux rencontres dans cette Ligue des champions. La blessure de Damaris Egurrola n'arrange pas non plus les affaires des Fenottes, alors que Selma Bacha semblait également blessée en fin de rencontre... Solide résultat pour la Juventus qui se contentera d'un match nul face à Lyon après un début de saison compliqué.

Historique de l'opposition