Ligue des Champions 2021-2022

Ligue des Champions 2021-2022 - Phase de poules - Breidablik (ISL)-PSG 0-2

Mercredi 06 octobre 2021 à 21h00

Kópavogur (Kópavogsvöllur)

Breidablik (ISL) - PSG : 0-2 (0-1)

Spectateurs : 1412

Arbitre : Iuliana Demetrescu (Roumanie) assisté de Petruta Iugulescu (Roumanie) et Mihaela Tepusa (Roumanie). 4e: Cristina Trandafir .

Buts pour PSG : Léa Khelifi 17', Grace Geyoro 89'

Avertissement : Elisa De Almeida 12' pour PSG

Breidablik (ISL) : 12-Telma Ívarsdóttir, 13-Ásta Eir Árnadóttir ©, 18-Kristín Dís Árnadóttir, 8-Heiðdís Lillýjardóttir, 5-Hafrún Rakel Halldórsdóttir, 21-Hildur Antonsdóttir (11-Alexandra Soree 88'), 17-Karitas Tómasdóttir, 9-Taylor Ziemer, 14-Karen María Sigurgeirsdóttir (19-Birta Georgsdóttir 71'), 16-Tiffany McCarty (15-Vigdís Lilja Kristjánsdóttir 88'), 7-Agla María Albertsdóttir, Entr.: Vilhjálmur Kári Haraldsson

Non utilisées : 55-Birna Kristjánsdóttir, 22-Emilía Halldórsdóttir, 23-Vigdís Edda Friðriksdóttir, 25-Sara Svanhildur Jóhannsdóttir, 26-Viktoría París Sabido, 27-Selma Sól Magnúsdóttir

PSG : 30-Barbora Votíková, 5-Elisa De Almeida, 4-Paulina Dudek, 15-Amanda Ilestedt, 7-Sakina Karchaoui, 8-Grace Geyoro © (20-Aminata Diallo 90'), 14-Kheira Hamraoui, 17-Léa Khelifi (13-Sara Däbritz 70'), 11-Kadidiatou Diani, 9-Marie-Antoinette Katoto (23-Jordyn Huitema 86'), 21-Sandy Baltimore (10-Ramona Bachmann 70'), Entr.: Didier Ollé-Nicolle

Non utilisées : 1-Stephanie Labbé, 40-Charlotte Voll, 17-Celin Bizet, 18-Laurina Fazer, 19-Estelle Cascarino, 28-Jade Le Guilly

0-1 Khelifi (17') : Centre de Karchaoui depuis la gauche coupé d'une déviation du plat du pied gauche à 3 m au premier poteau par Khélifi

0-2 Geyoro (89') : Ilestedt dans le rond central lance Geyoro côté droit qui s'avance dans la surface excentrée à droite, où elle déclenche une frappe croisée du droit qui passe entre les jambes de la gardienne

Résumé

Le PSG a pris le dessus face à Breidablik

Pour ce premier déplacement européen, les Parisiennes ont assuré un succès étriqué, obligées de rester sous pression jusqu'au deuxième but libérateur de Geyoro.

Didier Ollé-Nicolle se méfiait de son adversaire islandais qui restait sur une bonne dynamique après sa victoire en finale de coupe islandaise. Malgré cela, il avait décidé de faire tourner son effectif préférant faire débuter Votíková à Labbé dans le but, ou encore Khélifi au lieu de Däbritz au milieu de terrain. En défense, De Almeida débutait tandis que Lawrence ne figurait pas sur la feuille de match.

Après un round d'observation, les Islandaises exploitaient un ballon perdu à 30 m de De Almeida pour lancer les hostilités. Une tentative de lob de l'Américaine McCarthy passait à côté du but parisien (8e). Hamraoui commettait juste à l'extérieu de la surface une faute sur Antonsdóttir. Albertsdóttir choisissait de le frapper au sol côté opposé mais Votíková se couchait bien (10e).

La première occasion nette des Parisiennes était pour Katoto qui après avoir récupéré un ballon qui traînait dans la surface, voyait sa tentative repoussée (13e). Le compteur était rapidement débloqué lorsque Karchaoui délivrait un centre parfait pour Khélifi oubliée au second poteau qui assurait sa reprise (0-1, 17').

Une frayeur au retour des vestiaires

Mais la défense parisienne affichait de la fébrilité et Albertsdóttir venait se présenter face à la gardienne parisienne à l'entrée de la surface qui sortait le ballon du pied (26e). C'est ensuite Sigurgeirsdóttir qui déclenchait une frappe en angle fermé (40e). L'attaquante parisienne Diani essayait bien de créer le danger manquant le cadre (35e) puis croisant une frappe du droit repoussé du pied par la gardienne (41e).

Le PSG n'était pas à l'abri et les joueuses de Breidablik jouaient leur va-tout sur le coup d'envoi. Une première action, un corner concédé sur lequel la défense parisienne était en difficulté. Une frappe contrée et finalement un ballon au second poteau pour la tête de Kristín Árnadóttir qui l'envoyait au dessus du cadre alors qu'elle était à moins de 5 m du but (46e). Une nouvelle opportunité sur un centre de McCarthy pour Sigurgeirsdóttir était écartée par Ilestedt (54e).

Le but du break par la capitaine

Les Islandaises baissaient physiquement mais tenaient bon défensivement. Diani trouvait en retrait Katoto mais Lillýjardóttir intervenait en taclant pour expédier le ballon au dessus du cadre (56e). Les apports de Däbritz et Bachmann faisaient du bien aux Parisiennes. La première décalait pour Geyoro libre au second poteau qui frappait du droit obligeant la gardienne à une belle claquette (74e). Diani essayait encore de trouver la faille, entrant côté droit de la surface mais c'est encore la gardienne islandaise qui gagnait son duel (80e) avant de tenter à nouveau sa chance mais c'est la défenseure Árnadóttir qui réalisait un sauvetage décisif (80e).

Les minutes s'écoulaient mais le score restait inchangé. Sur une frappe flottante de Däbritz, la gardienne se faisait peur, relâchant le ballon avant de le récupérer juste devant sa ligne (81e). Une nouvelle opportunité avec Geyoro, Karchaoui et Diani était encore mal négocié avec le retour de toutes les Islandaises (84e). Le but libérateur venait de la capitaine, bien lancée par Ilestedt qui croisait sa frappe du droit entre les jambes de la gardienne (0-2, 89').

Les Parisiennes ont réussi leur entrée dans la compétition dans un groupe favorable. Mais ce déplacement en Islande a permis de rappeler que rien n'était joué d'avance et qu'il faudra faire preuve de plus de réalisme pour ne pas trop puiser physiquement alors que les matchs vont se répéter.

Historique de l'opposition